Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2013

Un Conseil Municipal à l'ancienne

Ce mardi 26 novembre avait lieu le Conseil Municipal destiné principalement à présenter les ajustements budgétaires incontournables en fin d'année après un budget primitif voté en tout début d’année.

Il est censé être au plus prêt de la réalité mais le Maire sortant n’a pas cessé de répéter qu’il ne voulait pas dire grand chose et qu’il fallait attende le Compte administratif qui reprendra les vrais chiffres.

Quel manque de visibilité de la gestion des impôts des Wasquehaliens !

Il est vraiment temps de changer de génération d'élus.

Je vous livre mon intervention concernant le vote du Budget Supplémentaire 2013

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers,

Voici le dernier budget supplémentaire de ce Conseil.

Pour commencer, vous nous aviez promis lors du vote du budget primitif, qu'il n'y aurait PAS de budget supplémentaire conséquent cette année. A moins que vous n’ayez pas été sincère lors du vote du budget primitif, un sentiment d'urgence parait vous avoir conduit à renier vos engagements.

Je passerai rapidement sur la grosse ficelle qui vous avait permis d'annoncer au budget primitif des dépenses de personnel en baisse relative.

Il suffisait de mettre en février des cotisations URSSAF en charges exceptionnelles, puis de les réaffecter en novembre en dépenses de personnel.

De deux choses l'une: ou bien c'est de l'incompétence, ou bien vous avez manqué de sincérité.

Les citoyens jugeront.

Mesdames et messieurs les Conseillers Municipaux voteront ce budget supplémentaire en ne pouvant plus l’ignorer.

Mais passons au plus flagrant.

Comme en 2008, avant les élections qui ont installé ce Conseil, c’est "openbar" :

·   Complément de subventions aux  associations, embauches, explosion des dépenses de fonctionnement, les Euros coulent à flots.

·    Les dépenses de personnel bondissent de plus de 5% par rapport au budget primitif (872.810 €), 012, CCAS et cinéma compris.

·  Ajoutons à cela les 120.000€ de services du 011, et nous frôlons le million d’€, largement reconductible et vraisemblablement dépassé en 2014.

·   Côté recettes on ne peut compter sérieusement que sur 200.000€ récurrents.

Conclusion : un nouveau manque de 800.000€ à combler.

Comment ?

Eh bien comme toujours à Wasquehal : en négligeant l’investissement et l’entretien du patrimoine de la ville : écoles, salles, bureaux ...

Dois-je préciser que plus on attend pour l’entretien d’un équipement, plus les dommages sont graves, et plus les travaux sont coûteux? La récente remise en état de la salle Hantson nous le montre malheureusement.

Je vous rappelle que nous avons mis plus de  trois ans pour nous relever du dernier budget catastrophe, celui de l’année électorale 2008. Trois ans !

Trois années perdues pour l’investissement dans la ville et pour les Wasquehaliens.

Je voterai évidemment contre ce budget supplémentaire, et j’en appelle à la responsabilité de père et de mère de famille de mes collègues : notre maison commune, la ville de Wasquehal, doit se rassembler pour se reconstruire.


Stéphanie Ducret

617158232.jpg

20 novembre 2013

Construisons l'avenir

Le 28 novembre prochain, le résultat du procès de Gérard Vignoble et Myriam Dewulf sera rendu public.

Ayant déposé plainte, avec d'autres Wasquehaliens, suite au rapport de la CRC, je ne cache pas que, comme beaucoup, j'en attends la communication.

Condamnations lourdes ou moins lourdes ? Relaxes ?

Quelle que soit la décision des juges, nous sommes et nous resterons au travail pour tous les Wasquehaliens.

Quels que soient les déclarations, ralliements ou défections de circonstances, nous continuons notre travail de terrain à Wasquehal.

Nous rencontrons les Wasquehaliens de chaque quartier, chaque jour, rédigeons et chiffrons notre projet pour servir tous les habitants de cette ville que nous aimons.

Comme eux, comme vous, nous savons et affirmons que l’équipe municipale actuelle a fait son temps et qu'il faut savoir tourner la page.

Il faut changer de méthodes et de génération. Il faut construire l’avenir de Wasquehal. Pour Tous.

Stéphanie Ducret

 

617158232.jpg

22 octobre 2013

Retour sur un procès attendu

Ce jeudi 17 octobre, Gérard Vignoble et Myriam Dewulf étaient convoqués au Tribunal Correctionnel de Lille.

La salle était comble. De nombreux contribuables Wasquehaliens avaient fait le déplacement.

Mais aussi des employés de la ville de Wasquehal et des élus, de la majorité comme de l’opposition.

Le Président a refusé le renvoi de l’audience correctionnelle, demandé par l’avocat de la Mairie, pointant du doigt une désorganisation organisée par la Mairie alors que la date de l’audience était communiquée depuis plus de 3 mois.

Comme on pouvait s’y attendre, l’avocat de la défense a tenté de transformer ce procès en un procès politique. Le Président du Tribunal a bien rappelé que ce ne sont pas des choix politiques, ni  l’investissement d’un homme pour la Ville qui sont à l’origine de ce renvoi en correctionnelle, mais bien une gestion obscure si ce n’est occulte.

L’avocat de plusieurs parties civiles a même déclaré  C'est une mairie qui a été gérée par des copains pour des copains, dans l'intérêt de coquins !

Gérard Vignoble s’est défendu à la barre, avec ses excès habituels, repoussant l’assistance de son avocat, tentant de noyer le poisson en ironisant, en justifiant des erreurs de formalisme par une gestion à l’ancienne de la Ville.

Mais un Tribunal n’est pas un Conseil Municipal avec un Maire Tout-puissant et une majorité qui rit à l’unisson à tous ses bons (ou moins bons) mots.

Ce jeudi 17 octobre, il ne s’adressait pas aux Wasquehaliens, il ne s’adressait pas aux élus qui lui font face depuis 2004, il ne s’adressait pas à ses copains, il s‘adressait à ses juges.

Il a employé ce même ton, ces mêmes mots, cette même attitude que les Wasquehaliens lui connaissent, cette même certitude d’avoir tous les droits depuis des années.

Les cartes d’essence ont été utilisées par d‘autres. Les véhicules ont été utilisés par d‘autres”. Il déjeunait quasi-quotidiennement au restaurant avec “d’autres”, pour le bien de la Ville ...

Quelques-uns de ces autres étaient probablement dans la salle d’audience… Certains se sont épongés le front à plusieurs reprises ...

Ce jeudi 17 octobre, Gérard Vignoble était seul à défendre un système qu’il a entretenu, mais dont certains “copains” ont évidemment profité. Peut être plus que lui d’ailleurs !!

Qu’en sera-t-il des personnes qui auraient été logées dans des habitations de la ville en toute illégalité ? Qu’en sera-t-il des emplois que certains qualifieraient de fictifs ?

Gérard Vignoble et Myriam Dewulf ont, pour le moment, été les seuls à s’expliquer sur une petite partie des reproches de la CRC.

Myriam Dewulf a évoqué naïvement ses amies embauchées en Mairie. Sans véhicule personnel, elle n’a pas pour autant reconnu s’être attribuée un véhicule de service de la Ville à des fins personnelles.

Comme Monsieur le Procureur l’a rappelé, la carte d’essence, les restaurants, les voitures, les œuvres d’art … ne sont pas la propriété de Gérard Vignoble ou de Myriam Dewulf mais de la Ville. Et c’est nous, Wasquehaliens, qui par nos impôts, en supportons la charge.

La Mairie étant partie civile dans cette procédure, Bernard Hanicotte, 1er adjoint, a été désigné par le Conseil Municipal pour défendre les intérêts des Wasquehaliens.

Je me suis exprimée lors de ce Conseil Municipal du 14 octobre pour dire qu’il aurait été préférable de choisir un conseiller d’opposition moins proche du Maire pour assumer ce mandat.

Il y a des règles, il y a des lois. Un Maire depuis 36 ans, député honoraire ne peut pas les ignorer sans conséquences.

Le jugement a été mis en délibéré et sera communiqué le 28 Novembre.

Stéphanie Ducret

617158232.jpg

16 octobre 2013

Une vieille complicité

 Hanicottevictoire.jpg

Ce lundi 14 octobre, les membres du conseil municipal de Wasquehal ont été convoqués pour désigner l’élu qui représentera les intérêts des Wasquehaliens au procès dans lequel Monsieur Gérard VIGNOBLE et Madame Myriam DEWULF sont prévenus des chefs d’accusation de détournement de fonds publics et de détournements de biens.

Comment peut on imaginer que son plus fidèle lieutenant, qui œuvre à ses cotés depuis plus de 20 ans, soit légitime pour défendre les intérêts des contribuables de la ville de Wasquehal ?

Lui qui a feint d‘ignorer ce que la CRC a dénoncé et qui a par son silence, cautionné les agissements du Premier Magistrat.

Dans une ambiance que nous avons voulue sereine, refusant de confondre les enjeux politiques avec les intérêts des Wasquehaliens, nous avons refusé de donner ce mandat à Bernard HANICOTTE. Contrairement à l’équipe du Maire qui, comme d’habitude, a suivi fidèlement les consignes sans exprimer la moindre réserve.

Étonnamment, les élus de Résolument à Gauche lui ont également accordé leurs votes.

Quant à ceux de Vivre Wasquehal (droite dissidente), ils ont quitté la salle avant le vote préférant la politique de la chaise vide ….

Nous comprenons que la situation soit difficile pour eux alors qu’ils ont cautionné par leur silence assourdissant des pratiques que j’ai dénoncées dès 2004 !!!

 Les Wasquehaliens demandent que leurs intérêts soient réellement défendus dans cette triste affaire

Ils nous contactent et nous crient leur colère de voir que le “ système Vignoble” continue.

Il est urgent de tout mettre en œuvre pour que ces « petits arrangements » cessent enfin.

Stéphanie Ducret

nb : L’audience aura lieu ce jeudi 17 Octobre à  partir de 14h00 au Palais de Justice de Lille, 1er étage.

NE(16-10-2013)(doc4).jpg

 

617158232.jpg

11 octobre 2013

Ca suffit

Parce qu’il est impossible qu’après 36 longues années, le Maire sortant puisse ignorer les règles élémentaires de fonctionnement d'un conseil municipal, il tente un nouveau coup de force en violation grave des principes de la démocratie municipale.

Ses intentions sont évidentes pour tous : certaines et certains, dans l'équipe sortante de la majorité municipale, seront prêts à toutes les manœuvres pour préserver leurs intérêts et cacher leurs manquements, quitte à piétiner le contrat qui devrait les unir aux Wasquehaliens.

Le maire sortant et sa majorité prennent le risque inouï de provoquer la colère et l’écœurement de la population envers les partis républicains, en connaissant parfaitement leurs graves conséquences pour la démocratie.

J'appelle ces partis républicains à prendre enfin leurs responsabilités à l'encontre des auteurs de cette nouvelle insulte à la démocratie et à condamner sans aucune arrière-pensée leurs agissements.

Face à cette absence de respect et de transparence envers TOUS les Wasquehaliens, je demanderai solennellement à mes collègues du conseil municipal de Wasquehal de retirer leur confiance au maire sortant et à ses adjoints.

Je propose que les défenseurs de la démocratie constituent une équipe rassemblant toutes les composantes du conseil municipal afin d'assurer la gestion des affaires courantes jusqu'aux élections de mars 2014.

La première action de cette équipe sera de désigner, dans les règles de la République, un avocat et un élu pour ester en justice.

A Wasquehal, le 11 octobre 2013.

Stéphanie DUCRET

Conseillère Municipale.

617158232.jpg

02 octobre 2013

Les rythmes scolaires en Conseil Municipal

De nombreux parents avaient souhaité assister au Conseil Municipal de ce 1er octobre.

Le Maire avait prévu de s'expliquer sur l'organisation des nouveaux rythmes scolaires, un mois après leur application.

Malheureusement, rares sont ceux qui ont reçu une réponse à leurs inquiétudes.

Ils ont eu un long monologue de l'adjointe à l’enfance.

Celle-ci est revenue sur sa "menace" relayée par la presse de faire appliquer le règlement en matière d’exclusion des enfants en maternelle suite à un absentéisme le samedi matin.

Elle ne voudrait plus faire pression sur les directeurs

Concernant la fatigue et le stress des enfants, ils ne seraient pas dus aux nouveaux rythmes scolaires mais seraient imputables au rythme de vie des parents et des Temps Modernes.

Les parents ont eu droit à une démonstration d’autosatisfaction du Maire ainsi qu'une promesse de "passer dans les écoles avant les vacances de La Toussaint".

Notre demande de réunir un VRAI groupe de travail avec 2 parents représentant chaque école est malheureusement restée sans réponse.

Voici notre intervention

 

Monsieur le Maire,

Lors du Conseil Municipal du 28 Mars dernier, nous avions débattu des rythmes scolaires.

Chacun avait exprimé ce qu’il lui semblait le plus intéressant pour les Wasquehaliens.

Un consensus semblait possible. Dans l’intérêt des enfants scolarisés à Wasquehal.

Vous aviez promis un vote en juin après l’avis du DASEN. Il n'a pas eu lieu.

Pourquoi ? Aviez-vous honte d’assumer vos choix devant vos concitoyens ?

Tout a été décidé en catimini. Parents, enfants enseignants, élus, tous ont été mis devant le fait accompli.

Sans discussion possible et en ignorant volontairement les résultats de votre consultation faite auprès des parents.

Vous aviez promis que tout était prêt pour une mise en place dès septembre  2013.

Les multiples embauches, les multiples « couacs » de ce début d’année scolaire démontrent que des adaptations concrètes et rapides s’imposent.

Vous aviez promis des activités périscolaires de qualité, allant jusqu'à dire que Wasquehal était un bon élève en la matière avec entre autres l’apprentissage de l’anglais, les intervenants en théâtre ou musique.

Selon les retours des parents, selon les retours du personnel encadrant et des enseignants, l’organisation ressemble plus souvent à un centre de plein air qu’à un accompagnement.

Les parents sont inquiets, très inquiets même, de la façon dont les choses se mettent en place, de la façon dont les problèmes sont gérés voire niés.

Les concours de coloriage ou les balles au prisonnier, occupations certes sympathiques, ne sontpas des activités qualitatives telles qu'elles étaient annoncées.

Pire encore est  la menace d' exclusion d' enfants de 2 à 6 ans qui n’iraient pas en classe le samedi matin

Cette provocation est injuste. Elle est irresponsable ! 

Monsieur le Maire, il est plus que nécessaire qu’on revienne, enfin, au respect des citoyens, petits et grands.

Je vous demande de les écouter mais surtout de les respecter

Concrètement je vous demande de réunir un vrai groupe de réflexion auquel participeront 2 parents d’élèves de chaque entité scolaire maternelle et primaire de la ville, ainsi qu'un membre de la direction.

Je vous remercie de votre attention

Stéphanie Ducret

 

617158232.jpg


30 septembre 2013

Wasquehal : rythmes scolaires, l' avis des parents

Ce samedi 28 septembre 2013  plusieurs colistiers de Wasquehal Pour Tous dont la tête de liste Stéphanie Ducret ont sondé les parents d'élèves d'écoles publiques et privées de la ville. 

126 parents ont souhaité répondre à un questionnaire permettant de mesurer objectivement leurs sentiments

 1°) A la question "après un mois de cours le samedi matin, comment trouvez vous ce changement de rythme" 77% répondent "Très mauvais/mauvais", 14% "moyen" et seulement 9% "bien/très bien. La réforme est donc clairement rejetée par les parents d'élèves. La fatigue des enfants est le principal motif relevé.

 2°) A la question "savez-vous précisément ce que font les enfants l'après-midi" seuls 34% déclarent savoir. Le reste "ne sait pas vraiment" (38%) ou pas du tout (26%). Il y a donc un véritable défaut d'information sur l'occupation des élèves après les cours.

 3°) A la question "êtes-vous satisfait des activités proposées" seuls 23% répondent positivement. La plupart des parents interrogés ne sont pas satisfaits (43%). 34% ne se prononcent pas. Ces chiffres sont à rapprocher d'une peur précise exprimée plusieurs fois : les parents n'ont pas reçu encore l'assurance que le personnel qui prend le relais des instituteurs  est bien formé pour s'occuper d'enfants. Dans le cas des petits enfants en particulier la crainte est grande que des problèmes graves puissent  survenir parce que les adultes sont inconnus des parents. De plus , l'adéquation  des activités (coloriage, salles lointaines par ex.) avec le bien-être des enfants est souvent mise en doute.

 4°) A la question "selon vous , les instituteurs vous semblent-ils satisfaits de ce changement de rythme"  les réponses sont encore plus tranchées. Seuls 4% des parents jugent que les instituteurs sont  satisfaits
 de la réforme. 83% les jugent mécontents, 13% n'expriment pas d'opinion.  Les parents jugent clairement le corps enseignant peu enthousiasmé par la nouvelle organisation des rythmes scolaires. Ce chiffre augure mal d'une suite positive pour les enfants.

 5°) A la question "avez-vous apprécié la manière dont le maire a préparé  ce changement de rythme scolaire avec les parents", un tout petit 8% répond positivement. 92% reprochent donc au maire le traitement qu'il a réservé aux parents d'élèves à l'issue de sa consultation du printemps. Cette question  a très souvent suscité des remarques acerbes contre le Maire sortant. Colère et reproches étaient exprimés parfois avec vigueur.

 6°) A la question "comment jugez-vous la menace de l'adjointe au Maire d'exclure de l'école les enfants de maternelle trop souvent absents le samedi", seuls 5% des parents interrogés répondent "juste". 79% trouvent cette menace "injuste". 16% ne sait pas. Il semble que l'intervention de Mme Roelens dans la presse ait été vécue comme une provocation ("Qu'elle garde elle-même nos enfants!"). Des parents paraissaient même très bien informés car ils nous ont signalé qu'il n'appartient pas à la mairie de prononcer des sanctions d'exclusion à l'encontre d'élèves, mais à l'inspecteur d'académie.

Il est vraiment regrettable que l'application de cette réforme,  nécessaire, faite pour le bien de nos enfants, se déroule si mal : désinvolture, provocations gratuites, précipitation, manque de concertation et d'écoute, auto-satisfaction du Maire sortant.

Sur un sujet qui laissait espérer un consensus en Conseil Municipal, tout aura été réuni pour faire naître la frustration et l'inefficacité.

Stéphanie Ducret

617158232.jpg

28 juin 2013

Retour sur une semaine bien remplie

 La semaine qui vient de s’écouler a été dense avec des événements plus ou moins positifs, plus ou moins « glorieux ».

 Jeudi 20 juin, à l’invitation d’ALSEI (développeur immobilier), les maires de Croix, Wasquehal et Tourcoing inauguraient le nouveau Parc d’Activité Innovespace.

Inovespace.jpg

Une belle reconversion pour cette ancienne friche de 14000m² située entre la rue du Creusot à Croix et la voie ferrée à Wasquehal, à proximité du centre de Wasquehal, du métro, de la gare SNCF et de la Voix Rapide. Avec à la clef, la promesse d’au moins 200 créations d’emploi.

Ce fut aussi l’occasion de belles rencontres avec le monde économique du bassin d’emploi wasquehalien.

Ce même jeudi avait lieu le Conseil Municipal.

Quelques « oublis » à l’ordre du jour tels que le vote des nouveaux rythmes scolaires, le budget pour Wasquehal Plage (comment et qui va payer les factures ?), les travaux du cinéma, de la salle Hantson …

Il restait quelques sujets denses comme les votes des Compte Administratif et de gestion.

Inutile de commenter plus ce que nous dénoncions déjà lors des votes des budgets 2012 et 2013.

L’endettement reste trop important, la capacité d’autofinancement beaucoup trop faible. Ca entraîne un patrimoine mal entretenu, des investissements municipaux pour l’avenir quasi inexistants malgré des impôts qui restent très élevés.

Nous ne reviendrons pas sur l’ambiance délétère qui a régné en fin de Conseil Municipal au détriment de l’intérêt général.

Quand la démagogie rencontre la provocation gratuite, ça ne peut rien donner d’acceptable …

Le week-end fut nettement plus agréable malgré un temps incertain.

- La fête de la musique bien sûr avec de nombreux artistes dans une ambiance conviviale et festive

- Plusieurs Assemblées Générales d’associations sportives, culturelles et d’entraide, tissu social et sportif de Wasquehal. Intéressant ; Passionnant. Certaines font beaucoup pour les Wasquehaliens avec peu de moyens. Pour d’autres, c’est exactement l’inverse …

- Les fêtes des écoles M Detaille, C de Gaulle et P Lefebvre.

- Le Conseil Municipal des Jeunes qui permet aux plus jeunes de s’exprimer et de proposer des solutions de bons sens à des problèmes qui concernent tous les wasquehaliens.

- Le Café Rencontre sur le thème du service des encombrants avec la prise en compte des nuisances que leur disparition a entrainé depuis le début de l’année.

- La fête du Village des Serres pour les 10 ans de cette zone commerciale avec diverses animations et défilés organisés par les commerçants.

fete musiqe.jpg

CMJ Juin.jpg

Ce fut l’occasion de nombreuses rencontres, d’échanges parfois désabusés mais toujours constructifs. L’occasion aussi d’encouragements. Les Wasquehaliens aiment leur ville. Il y a une véritable attente de changement du fonctionnement de Wasquehal.

Avec vous, parmi vous, pour vous.

3498088950.jpg

 

28 avril 2013

Décès de Patrick Penelle

Nous venons d'apprendre une bien triste nouvelle.
Patrick Pennelle, conseiller municipal a Wasquehal vient de nous quitter.
Toutes nos pensées vont a son épouse et ses fils.

25 avril 2013

Retour du Conseil Municipal du 18 Avril

Je n’ai malheureusement pas pu me libérer pour être présente à ce Conseil …

Un conseil municipal confirmé 5 jours francs avant la date et en plein milieu des vacances scolaires...

Il y a mieux pour s'organiser entre la vie de famille et tous les autres engagements …

Je pense que tous les parents comprendront ce que je veux dire …

Heureusement, plusieurs adhérents de Citoyenneté Wasquehal ont pu y assister et en faire un compte-rendu objectif de ce qu'il s’y est dit.

Et, si je n’étais pas dans la salle, j’ai quand même pu participer « à distance » aux délibérations grâce à Alain Montagut qui, pour permettre à toutes les composantes du Conseil Municipal de s’exprimer, a accepté ma procuration. Je l’en remercie encore.

Même s’il était moins « spectaculaire » que celui concernant le budget ou les rythmes scolaires, ce Conseil était effectivement très important.

La plupart des délibérations concernaient des engagements de la Ville sur des organisations et /ou des durées et/ou des montants importants.

Direction des Finances – Commande publique 

Deux délibérations concernaient des groupements de commande (CCAS + Mairie pour les assurances / préparation et envoi des documents électoraux Roubaix + Wattrelos + Wasquehal)

Deux  délibérations concernaient des passations de marchés publics pour les assurances de la Mairie et du CCAS

J’ai demandé de voter Pour car ces regroupements et ces renégociations devraient permettre des économies tout en améliorant les services rendus.

Direction Éducation, Loisirs, Jeunesse 

Séjour de vacances de Printemps 2013 – participation des familles.

J’ai demandé de Ne pas voter car il s’agit une fois de plus d’un déni de démocratie par le Maire. Pourquoi demander aux conseillers de voter pour un séjour alors que les enfants sont déjà partis ?

Classes de découverte à Dunière/Eyrieux – prise en charge des frais de séjour et de transport de deux classes de CE2 et CM1 aux mois de mai et juin 2013

J’ai demandé de voter Pour parce que, de toute façon, il serait un peu tard pour trouver une autre destination. Il est juste regrettable qu’encore une fois, les élus n’aient pas été plus impliqués.

Contrat Enfance Jeunesse – convention avec les structures associées au contrat au titre des volets Enfance et Jeunesse et décision d’octroi des subventions de la commune pour les années 2012 à 2015. 

J’ai demandé de voter Pour afin de ne pas ajouter d’instabilité à des structures indispensables aux familles et dont l’organisation risque d’être notoirement modifiée dans les mois qui viennent

Administration générale 

Fête Nationale du Vélo – 1er Juin 2013. Participation de la commune.

J’ai demandé l’abstention car, si je ne peux que me réjouir que Wasquehal fête le vélo, il est vraiment regrettable que cet « amour » du vélo ne dure qu’une semaine par an (pour 5000€ quand même …).

Le reste de l’année, entre les camions, les flots ininterrompus de voitures, les rond-points, c’est « la fête » du cycliste Wasquehalien.

Il serait intéressant que la Ville profite de cette journée pour véritablement inclure le vélo dans la Ville. Qu’un véritable et efficace plan de déplacement dans la Ville soit étudié, que le système de Vélobus soit réellement porté par la Mairie.

Il faut que le vélo, personnel ou en libre service devienne à Wasquehal une réalité pour les Wasquehaliens de tous les âges.

Ca demande des aménagements, ça demande un changement des habitudes. Les principaux axes routiers (et la population) de Wasquehal sont asphyxiés par la circulation.

Ca demande surtout une véritable volonté politique pour travailler avec la Communauté Urbaine, Transpole et la SNCF. Ca peut passer par des Transports en Commun adaptés mais aussi par des solutions aussi « basiques » que des garages à vélo aux abords du Centre Ville, des centres commerciaux, des arrêts de métros / tramways / SNCF …

Direction de l’Urbanisme 

Immeubles 2 et 4 rue Michelet (CCAS)

J’ai demandé de voter Pour car la Ville, endettée et étouffée par ses frais de fonctionnement, n’a malheureusement plus les moyens de s’acheter ce genre de bien immobilier. Si les investissements avaient encore été possibles pour Wasquehal, c’était pourtant une belle opportunité pour dynamiser un Centre Ville qui peine à se développer malgré des atouts évidents (métro, parkings, commerces divers …).

J’espère juste que le fruit de la vente sera bien utilisé par le CCAS.

Logements communaux

Il s’agissait de se prononcer sur un changement significatif des conditions d’exercice des concierges.

Cependant, n’ayant pas connaissance des contrats de travail des personnes concernées, ni de leurs prérogatives précises, il était difficile de se prononcer sur ce point.

Il est, de toute façon, essentiel que les logements de fonction soient réellement des logements liés à des missions indispensables à la commune.

Il convient aussi de s’assurer que les agents qui en bénéficient ne soient pas lésés par ces nouvelles règles.

Pourquoi ne pas avoir préparé en amont une prise en compte de ces nouvelles règles ?

Un an après la promulgation du Décret, le Maire n’a toujours rien décidé.

Le manque de transparence quant à ce qui sera fait pour compenser ou non l’application des nouvelles règles ne permet pas d’émettre un avis éclairé. Aussi, j’ai demandé une abstention.

Municipalisation du cinéma Gérard Philipe

D’abord, un point certes secondaire mais qui montre bien l’intérêt que porte le Maire à ce cinéma.

Il semble en effet ignorer que le Cinéma de Wasquehal a été inauguré en 2008 par les soins de Monsieur le Maire et s’appelle depuis le cinéma Marie Christine Barrault ...

Ce cinéma est un supplément d’âme pour Wasquehal, une des composantes importante du Capreau et de l’accès à la Culture pour tous les Wasquehaliens.

L’association qui gérait ce cinéma bénéficiait depuis de nombreuses années d’un soutien plus ou moins avoué de la municipalité (personnel prêté, véhicule + fluide, consommables tels que l’énergie, le chauffage, le personnel d’accueil …).

L’une des principales raisons de la dissolution de l’association qui gérait ce cinéma était la nécessité de faire des investissements pour passer au numérique 3D.

Depuis plusieurs années, l’association avait pourtant averti de ses difficultés pour maintenir des programmes de qualité en se limitant au 35mm.

Elle avait fait des demandes et des propositions à la Mairie qui les a ignorées.

En proposant finalement de municipaliser un cinéma fermé depuis 4 mois.

De 100 000€ à 120 000€ de travaux il y a 2 mois dont 80% pris en charge par le CNC et l’ADRAC (Etat), nous voilà à 80 000€ dont la moitié à la charge des contribuables Wasquehaliens.

Cette baisse de coût s’expliquerait entre autres par l’abandon de la projection en relief 3D.

Pourtant le projecteur seul est annoncé à 50 000€ !!!

Que deviennent les travaux « indispensables » d’aménagement de la salle (nettoyage, accès, boucle numérique …) ?

La Ville en a-t-elle les moyens ? Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir aidé ce cinéma avant ?

Pourquoi, une fois de plus, attendre la fermeture pour commencer à s’inquiéter des moyens à mettre en œuvre pour maintenir l’activité ?

Quel est le montant exact des travaux à prévoir pour le passage au numérique ? Y a-t-il eu des devis ou le budget annoncé est-il estimé sans réel fondement puisqu’on ne sait toujours pas comment et quand se feront les travaux ni surtout, qui les paiera ?

Comment le Maire peut-il demander de valider un budget prévisionnel de fonctionnement de 56 000€/ an et des recettes pour 28 000€ alors que ce cinéma est fermé et que le budget pour effectuer les travaux indispensables n’est toujours pas bouclé !

Parce qu’il apparait que c’est la seule solution pour que cet équipement puisse rouvrir, je suis absolument pour le principe d’une municipalisation du cinéma Marie Christine Barrault.

Mais, parce que les Wasquehaliens sont attachés à ce cinéma, qui doit rester un équipement de qualité, et parce que les propositions de la Mairie semblent irréalistes j’ai demandé de voter Contre cette municipalisation tant que la Mairie ne prendra pas sérieusement la mesure de ce qui devrait être fait rapidement pour ce cinéma.

 1926894562.4.jpg

Ecrire Ensemble

 Un Projet qui nous ressemble