Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2006

Parole donnée : F. Provost (PCF) sur l'achat de tableaux par la municipalité

Chers lecteurs,

 

Comme vous le savez notre objectif est de contribuer au développement d'une démocratie locale plus ouverte, d'un dialogue citoyen plus riche et élargit.

 

A ce titre, et comme nous l'avons déjà fait, nous ouvrons notre blog à une prise de position qui nous est extérieure, mais qui contribue à l'expression citoyenne, en ligne aussi.

 

Il s'agit ici de la reprise in extenso d'un communiqué de presse envoyé par Mr F. Provost Conseiller municipal (PCF) au journal Nord Eclair et réagissant à un article de ce même journal relatant l'achat par notre municipalité de plusieurs tableaux de R. Gogghe. 

 

Communiqué de presse :

Wasquehal, le mardi 26 septembre 2006

 de : Francis Provost, Groupe Communiste du <!--[endif]-->Conseil Municipal de Wasquehal.

<!--[if !supportEmptyParas]--> A : Mr le Rédacteur en chef, Nord Eclair 

<!--[if !supportEmptyParas]-->
<!--[endif]-->

Monsieur le Rédacteur en chef,

Suite à l’article, concernant la vente aux enchères de tableaux de Rémy Cogghe, paru dans l’édition du 26 septembre, je vous prie de trouver ci-joint le communiqué suivant :

Quand les rêves du Député - Maire déplument les Wasquehaliens !

La « ville de Gérard Vignoble » a barré la route au conservateur du musée La Piscine de Roubaix ... dans quel but ?

<!--[if !supportLists]-->Ø      <!--[endif]-->Pour enrichir le musée de Wasquehal qui n’existe pas ?

<!--[if !supportLists]-->Ø      <!--[endif]-->Ou pour, tout simplement faire barrage à la ville de Roubaix ?

Connaissant les animosités que développe le Député – Maire de Wasquehal envers son homologue Roubaisien c’est certainement la deuxième solution qui doit être envisagée.

Si le Député – Maire de Wasquehal est un passionné d’art en général et de peinture en particulier, il faut reconnaître que quand cela n’est pas avec son argent personnel, c’est beaucoup plus accessible !

Acheter 29 700 €, 3 œuvres estimées à 13 000 € soit plus du double de leur valeur, avec l’argent des contribuables n’est pas faire preuve de grande rigueur dans la gestion municipale, mais contrarier M. Vandierendonck n’a pas de prix !

Est-ce pour financer ce genre d’opérations de prestige stériles que la Majorité de Droite Wasquehalienne a voté une augmentation de 5% des impôts locaux 2006 par rapport à ceux de 2005 ?

Encore une dépense et un « rêve » qui n’ont fait l’objet d’aucune information, d’aucun débat.

En tant que Conseiller Municipal, je serais curieux de connaître dans quel poste budgétaire vont apparaître ces dépenses … Peut-être au code 6536 : Frais de représentation du Maire ?

Avec ces 29 700 €, la Commune aurait pu installer les chicanes dont j’ai proposé la pose aux entrées de la rue Maxence Van der meersch ainsi que les ralentisseurs afin que les automobilistes soient contraints à ralentir, apportant ainsi plus de sécurité dans ce groupe de logements qui en a réellement besoin !

Rêver c’est bien, s’occuper efficacement des Habitants de sa Commune c’est MIEUX !

Pour le groupe communiste du Conseil Municipal

De Wasquehal

<!--[if !supportEmptyParas]-->Francis Provost <!--[endif]-->


 

25 août 2006

Rentrée

Absente de Wasquehal quelques temps, je prends connaissance des derniers articles de presse concernant Gérard Vignoble laissés dans ma boite aux lettres ( merci...). Une fois n'est pas coutume je décide de réagir sur le blog.

*LÉGISLATIVES 2007 ou " Comment faire confiance à homme politique qui en l'espace de quelques mois dit tout et son contraire en toute impunité "...

Il devait arrêter son mandat de Maire de Wasquehal avant terme et les successeurs potentiels ont alors défilé dans son bureau. Mais apparemment nul ne semble être à la hauteur pour remplacer le grand l' illustre, bref l'irremplaçable Gérard Vignoble! Il fêtera à n'en pas douter son 61 ème anniversaire dans SA Mairie, et probablement d'autres encore si l'on en croit ses dires. En effet, après avoir annoncé sur nos médias ( presse locale, radio, télévision régionale ) qu'il passerait le relais, le Député Maire de Wasquehal annonce en début d'été 2006 une presque candidature aux Légilatives de 2007 et peut être même aux Municipales de 2008. On savait que les Hommes Politiques ne mentent jamais, là on en a la preuve!! Remarquez on peut lui sauver l'honneur avec un salutaire "y'a que les imbéciles qui changent pas d'avis" et Gérard Vignoble ce n'est pas un im...

*L'ENTENTE ou "Wasquehaliens ouvrez vos porte-monnaie" quand Gérard Vignoble reprend les choses en main, ça déménage !! non, non, pas que les joueurs que l'on va chercher en Région parisienne, avec leurs épouses à qui (soit dit en passant il faut trouver un travail ), non non, ça bouge : les entraineurs, les cadres... Mais le jeu en vaut la chandelle...quelles performances !! GV qui n'a jamais montré un quelconque désintérêt pour le sport ( pas leS  sportS, LE sport, Le vrai...)annonce qu'il reprend les rennes... Ouf Merci !!

S. Ducret  

31 janvier 2006

Salle de sport à l'abandon

Nous ouvrons notre blog à un Wasquehalien qui souhaite signaler un problème relatifs aux équipement municipaux qui perdure :

Bonjour ,

Juste une petite réflexion! Mon garçon âgé de 5 ans pratique le roller au Roller Skating Club, en terme plus francais, le hockey en salle! Mais aujourd'hui plus qu'un autre jour ,j'ai cru l'avoir inscrit en patinoire!
Pourtant la salle compte 3 groupes de chauffage radian gaz au plafond....Mais hélas, 1 seul fonctionne (cela fait déjà plusieurs mois que les problèmes de chauffage ont été signalés).
Pour donner un ordre d'idée, à 15h ce mercredi 25, il faisait 7 degrés dehors en plein soleil thermomètre en main et seulement : 6 petits degrés dans la salle, sur le cours de roller.
Bien sûr, les sportifs diront que le sport ça réchauffe mais ce créneau s'adresse à de jeunes enfants le mien aura 6 ans en avril.
Mais là, je ne parle que du froid car quand la pluie tombe, la salle elle aussi perce et au bon endroit! Il faut alors choisir être mouillé et réchauffé en même temps par le seul chauffage restant positionné en direction de la fuite ou  choisir le frais et au sec! Bien sûr, je ne parle pas des peintures, sols et sanitaires...
Je vous invite donc à découvrir ce très beau sport dans la salle juste derrière la salle de l'espérance (les 2 salles ont la même entrée mais les rollers sont à droite. Vous serez bien accueillis mais prévoyez gants, bonnet, cache-nez ou parapluie en fonction de la météo!!!

Serge Cabaret

23 novembre 2005

Promotion municipale du blog personnel du Maire

Dans le journal municipal de Novembre quelle ne fut pas notre surprise de voir apparaître un encart faisant la promotion du blog personnel de Mr G. Vignoble.

Sans nécessairement que cette démarche soit stricto sensu hors la loi concernant la démocratie locale et la promotion des élus et groupes politiques, loi qui sur ce type de sujet reste encore assez floue, c'est évidemment un manquement à l'équité de traitement si chère à nos valeurs républicaines.

Un journal municipal vise à informer sur la vie locale, les choix du Conseil Municipal, les réalisations des services municipaux... avec l'obligation de créer un espace, une tribune libre, donnée à "l'opposition", pour assurer que ces valeurs de notre démocratie soient respectées.

Y faire la promotion du site personnel de Mr G. Vignoble, ou sont présentées des avis personnels, ses actions ou analyses au titre d'un autre mandat (députation), ou est fait la promotion de son parti politique... nous semble dérroger à ce respect démocratique.

Selon nous il conviendrait que soit, dans ce soucis d'équité, le journal municipal fasse aussi la promotion des sites des autres personnalités ou acteurs de la vie publique locale, dont nous, Association Citoyenneté Wasquehal, soit Mr G. Vignoble reconnaisse ce faux pas et rembourse la commune du coût de cette publicité.

Nous avons fait connaître notre sentiment à Mr le Maire et l'avons aussi fait connaître à Mr le Prefet.

Une autre affaire que nous suivrons de prés.

12 octobre 2005

Et pendant ce temps, les pétitions fleurissent

Magnifique, sublimissime, grandiose, somptueux, extraordinaire, impressionnant, brillant, bref...prestigieux !

Les mots semblent ne pas être assez forts pour définir le magnifique guide de présentation haut en couleur qui présente la saison culturelle de la ville de Wasquehal pour 2005-2006.

L'an prochain y verrons nous peut être le salon du modélisme, des minéraux ( pas assez cher mon fils), le tour de France de moto, vélo, bateau ou que sais je ...

Une chose est sûre nous sommes loin, très loin des réelles préoccupations quotidiennes de nombreux Wasquehaliens.

Pour preuve cette nouvelle pétition dont nous ont fait part les riverains des rues Dellette et Pasteur (à télécharger - fichier Acrobat.pdf : petitiondellette_pasteur.2.pdf)

Nous les remercions de leur confiance et appuyons leur démarche, simple, humaine, quotidienne, pleine de bon sens, qui consiste simplement à demander à leur Maire de s'occuper de ses concitoyens.

La vitesse, la sécurité aux abords de l'école...

C'est cela qu'il faut gérer en PRIORITE.

Mais bon, c'est moins "prestigieux"...!!

02 octobre 2005

Des promesses pour plus de démocratie

La presse locale s'est fait l'écho des reflexions de G. Vignoble quant à son engagement, ou plutôt son futur non probable désengagement... nous verrons.
Mais on note surtout dans les mots du maire quelques phrases très positives pour l'avenir de notre démocratie locale.
Alors que jusqu'à présent concernant l'aménagement du centre ville (à la place de l'usine d'incinération, peut être pour y mettre un grand stade) les idées semblaient tomber quasi pré-votées de la bouche du maire en réunion publique, le ton est passé à l'ouverture, et à la concertation :
"En ce qui concerne l'aménagement des 14 hectares à refondre en centre ville, il sera encore question de démocratie. Cela passera forcément par une consultation. Des réunions publiques, un vrai travail en commun et un referendum si les habitants le désirent. "
G. Vignoble, Voix du Nord 01 Octobre 2005.
C'est là une très bonne nouvelle, dont nous saurons nous souvenir, et qui nous donne de grands espoirs pour qu'ensemble élus, techniciens municipaux, habitants, entreprises et associations se parlent et participent intelligement à la défintion de ces choix publics si importants pour nous tous.

01 juillet 2005

Décidément, nous n'avons pas les mêmes valeurs...


Pendant que certains prennent la pause avec un large sourire au volant d'une moto à l'arrêt, d'autres sont à l'écoute des wasquehaliens.
Un violent orage s'est abattu mercredi 29 mai en soirée et a provoqué une nouvelle innondation, Rue E Dellette.

Et pourtant lors d'une de ces très instructives réunions de quartier, le Maire avait promis aux riverains que ça ne se produirait plus.
Oh , certes il n'avait pas pris la peine de répondre à leurs nombreux courriers en recommandés et pétitions, mais les travaux de l'arrivée de la ZAC lavoisier devaient soi disant tout arranger.

Nous avons été contactés par des riverains une fois encore innondés et nous sommes allés les écouter, chez eux .
Ce sont les égouts qui débordent, les plaques qui se soulèvent, les eaux qui arrivent, souillées, dans leurs maisons, comme chez cette dame de 84 ans.

Notre Présidente l'a constaté : heureusement que la solidarité bat son plein car personne de la Mairie n'a pris la peine de passer ...ils ont bien d'autres motos à monter !

29 juin 2005

Des conseils de quartiers pour Wasquehal ?

Je termine à l’instant un livre qui raconte les dix dernières années du développement de la démocratie locale à Lille*.

Oh, je ne dis pas que tout ce qui y est décrit est rose, l’auteur ne cache pas les difficultés, les ambiguïtés et les limites des actions mises en place pour donner plus de place aux citoyens dans la vie publique, pour ne pas leur donner rendez-vous seulement une fois tous les six ans…

Mais il montre bien ce que de plus en plus nous sentons comme une évidence : quand on associe les habitants à la vie publique locale tout le monde est gagnant :
- les élus, car ils peuvent mieux expliquer leur actions, s’appuyer sur les avis souvent très pragmatiques et justes des habitants pour élaborer leurs décisions et s’assurer qu’elles seront comprises,
- les habitants, car ils peuvent ainsi ne pas se contenter d’être en posture de réaction négative, à la « pas devant chez moi », mais s’impliquer constructivement dans la vie locale et en comprendre sa complexité tout en faisant connaître ses préférences, en écoutant celle des autres.

Conseils de Quartiers, Conseil Communal de Concertation, Forums citoyens… sont autant de lieux pour que les explications soient données, pour que le débat existe et soit constructif, bref sont autant de lieux de médiation, sans grand blabla, mais qui permettent à tous les acteurs concernés (élus, habitants, entreprises, associations…) de discuter de l’avenir de leur ville ou quartier et de réfléchir ensemble à ce qui semble être le mieux pour tous.

Alors faisons un rêve, et si nous avions des conseils de quartiers à Wasquehal ? Pas de ceux qui sont stériles ou seuls les membres du conseils municipal maîtrisent les tenants et aboutissants ; non, de ceux ou la société civile peux s’exprimer, et apporter son bon sens ou son expertise pour que « vivre ensemble » ait un sens.

Imaginez : les habitants du Capreau qui réfléchissent avec la mairie pour l’aménagement de leurs rues, les habitants du noir bonnet qui proposent aux élus des idées pour faire vivre leur quartier…
Un doux rêve ? Non. Cela existe ailleurs et même si ce n’est pas toujours facile, de plus de plus de villes ont compris l’utilité de ces conseils de quartier.
Et même plus, une loi (février 2002, loi sur la « démocratie de proximité ») contraint les plus grandes villes à mettre en place ces conseils.

Alors, cela vous tente ? Ou vous préférez le choix binaire entre vous taire ou entrer dans la résistance ? A moins que le bon chemin ne soit d’entrer dans la résistance pour que soient crées des conseils de quartier…

Alexandre (un membre de l’association « Citoyenneté Wasquehal »)



* : La démocratie participative, par M. Falise (ed. de l’aube).

04 juin 2005

Referendum du Boulevard Montesquieu


Voici ce que notre présidente a exprimé le 2 juin en Conseil Municipal au sujet du Référendum que propose le maire concernant l'aménagement autour du boulevard Montesquieu prolongé.

"Vous nous demandez notre avis en vue de la consultation "d'une partie des wasquehaliens" sur un sujet devenu brulant relatif à une circulation automobile d'un niveau dépassant largement les limites de notre commune.

Concernant le prolongement du Bd Montesqieu: vous étiez d'accord au début, vous avez changé d'avis pour de multiples raisons dont certaines dépassent les frontiéres wasquehaliennes.
Et après quelques années, quand le dossier commence à sentir mauvais, vous sortez de votre chapeau un " référendum auprés habitants du quartier "!!

Mieux vaut tard que jamais.

Alors, étant avide de démocratie je dis oui et encore oui au référendum.
Et pour que le dossier ait encore plus de poids, élargissez le à l'ensemble des Wasquehaliens.

Je souhaite qu'il y ait bien d'autres consultations sur la commune, et par soucis d'économie, pourrait on , en meme temps interroger les habitants sur l'avenir de leur centre ville ?
Mais bien entendu pas seulement les footballeurs ..."


On notera qu'au moment du vote, notre présidente, en tant que conseillière municipale, s'est abstenue suite au refus du Maire d'élargir la consultation à l'ensemble des wasquehaliens.

30 mai 2005

Citoyennete Wasquehal se fait le porte voix d'un wasquehalien

Fidèle à ses principes fondateurs, notre association relais un courrier d'un citoyen à notre maire car il lui demande de mettre plus de démocratie dans la vie locale.

Ce wasquehalien fait suite la rencontre publique du jeudi 10 mars 2005. Ses précédents courriers sont réstés sans réponses.
Mais il insiste et signe : face aux changements à venir, qui pour grande partie dépendent de la municipalité, en particulier concernant notre environnement, les citoyens ne doivent pas être considérés comme les vaches qui voient passer les trains, mais doivent être associés en amont, pour faire que ces changements soient ceux des wasquehaliens.

C'est possible et la loi de février 2002 invite les collectivités à le faire : il s'agit de la création de conseils de quartier par exemple.

Nous vous proposons ici, in extenso, son courrier.


- - - - - - - - - - -

A Mr. G. Vignoble, Maire de Wasquehal

Bonjour,

Je fais suite à notre rencontre publique de ce jeudi 10 mars 2005, mes précédents courriers restés à ce jour sans réponses, et l’absence d’un comité de consultation (préconisation de la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité) dans nos quartiers.

Je tenais à ce titre, à nouveau, à attirer votre attention sur l’expression « espace vert » inadéquat dans votre propos lorsque vous parlez de la création d’un nouveau stade de football en face de notre Mairie. En effet un espace vert est considéré comme un véritable poumon vert dans la ville, on cite alors un parc boisée , un jardin ou une forêt communale ; où il est possible d’y allier détente, promenade et loisirs intergénérationnels, interculturels.

Il apparaît qu’avec la disparition progressive sur notre ville de l’activité agricole, des jardins familiaux, des pâtures, de la transformation de l’espace réservé à la plaine de jeux en parc sportif, le désinvestissement visible du jardin prénommé square Pompidou et du port du dragon, nous sommes en droit de connaître le cahier des charges de notre municipalité es regard :

· de la loi d’orientation sur l’aménagement et le développement durable du territoire qui incite les agglomérations à élaborer des projets de développement faisant référence au chapitre 28 du programme Action 21 de Rio, et favorisant des modes de production et de consommation économes en ressources (énergie, eau, sol, air, biodiversité) et socialement responsables vis-à-vis des générations futures,
· Les nouvelles dispositions du code des marchés publics de 2004 au travers de ses articles 14 et 30,
· La charte de l’environnement. Texte adopté le 28 Février 2005 par le Parlement réuni en Congrès et promulgué le 1er Mars 2005,
· La dernière lettre d’observation adressée par la chambre régionale des comptes.
Je conçois les charges qui vous incombent et c’est donc en temps que citoyen (cf déclaration des droits de l’Homme et du citoyen - 26 août 1789- art. 6.) , électeur dans notre commune que je suis heureux d’offrir ma contribution pour qu’évolue avec plus de quiétude notre ville et assurer, à ma juste place, l’avenir des enfants.
A cet effet je souhaiterais vivement que nous soient connus rapidement vos réponses par rapport aux différents points que je vous ai exposé. Afin de faire connaître vos réponses à un maximum de wasquehaliens, j’ai demandé à l’association citoyenneté de soutenir ma démarche.

Bien respectueusement
Alain DECONYNCK



Ci-joint : copie de la réponse de l’association citoyenneté.

Copie à : maison de la nature et de l’environnement, sénat, la voix du nord, Nord Eclair. la F.D.S.E.A. Du Nord