Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 avril 2013

Procuration

En déplacement ce 18 avril, je ne peux pas etre au Conseil Municipal de Wasquehal. J ai donc donné procuration à Alain Montagut pour voter en mon nom.

J ai toute confiance en son positionnement sur les différents dossiers présentés en séance.

Stephanie Ducret.

1926894562.4.jpg

Ecrire Ensemble

 Un Projet qui nous ressemble

14 avril 2013

Conseils des jeunes et des seniors

Afin que chacun soit acteur de la Citoyenneté à Wasquehal et selon la même démarche que celle qui a permis l'installation des Conseils Municipaux Juniors, le groupe "Citoyenneté dans la Ville" a travaillé sur l'idée d'intégrer davantage les jeunes et les séniors dans les décisions qui les concernent directement.

Il s'agira de Conseils permettant une véritable expression de démocratie participative.

Toutes les bonnes volontés pour améliorer encore nos propositions sont bien sur bienvenues

Petit logo CW.jpg

Ecrire Ensemble

 Un Projet qui nous ressemble

13 avril 2013

Jeudi 18 Avril - Conseil Municipal

Encore un ordre du jour très dense.

1 - Compte-rendu de la réunion du Conseil Municipal du 28 Mars 2013.

2 - Compte rendu des décisions prises en application des dispositions de l’article L 2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales (conformément à la délibération du Conseil Municipal du 18 Mars 2008, les décisions de l’espèce sont tenues à la disposition de Mesdames et Messieurs les Élus).

Direction des Finances – Commande publique 

2013-20 - Constitution d’un groupement de commande pour la passation du marché public de prestations de services d’assurances.
2013-21 - Passation du marché public de prestations de services d’assurances responsabilité civile et flotte automobile, risque statutaire, protection juridique des agents et élus, tous risques expositions.
2013-22 - Passation du marché public de prestations de services d’assurances – dommages aux biens.
2013-23 - Constitution d’un groupement de commandes entre les villes de Roubaix, Wattrelos et Wasquehal. Convention relative aux travaux de mise sous film ou de mise sous pli des documents électoraux pour les élections municipales.

Direction Éducation, Loisirs, Jeunesse 

2013-24 - Séjour de vacances de Printemps 2013 – participation des familles.
2013-25 - Classes de découverte à Dunière/Eyrieux – prise en charge des frais de séjour et de transport de deux classes de CE2 et CM1 aux mois de mai et juin 2013
2013-26 - Contrat Enfance Jeunesse – convention avec les structures associées au contrat au titre des volets Enfance et Jeunesse et décision d’octroi des subventions de la commune pour les années 2012 à 2015.

Administration générale 

2013-27 - Modification du règlement intérieur
2013-28 - Fête Nationale du Vélo – 1er Juin 2013. Participation de la commune.

Direction de l’Urbanisme 

2013-29 - Immeuble 2 rue Michelet
2013-30 - Immeuble 4 rue Michelet
2013-31 - Logements communaux  

Direction des Fêtes & Cérémonies 

2013-32 - Locations de salles municipales pour l’année
2013-33 - Municipalisation du cinéma Gérard Philipe.

Petit logo CW.jpg

Ecrire Ensemble

 Un Projet qui nous ressemble

05 avril 2013

Des parents très en colère

 Ecole du Capreau 1949.jpg

Ecole Maternelle du Capreau - 1949

Ce 4 Avril, Gérard Vignoble a tenu une réunion de travail sur le thème des nouveaux rythmes scolaires issus du décret dit « Peillon ».

Les parents ont répondu à un sondage dans les écoles afin de connaitre l’organisation qui aurait leur préférence.

Gérard Vignoble et Nicole Roelens n’ont même pas jugé utile d’informer les élus de ce sondage et encore moins du résultat.

En ont-ils seulement tenu compte ? Nicole Roelens a beaucoup travaillé. Mais pourquoi avoir exclu de la construction du dossier les principaux concernés ?

Le débat du 28 mars dernier en séance de Conseil Municipal s’est déroulé sans avoir la communication de cette donnée évidemment centrale.

Ce 4 Avril, les parents sont venus nombreux. Très nombreux.

Evidement mécontents du simulacre de démocratie participative.

Mais surtout inquiets.

Inquiets pour le rythme de vie de leurs enfants.

Inquiets pour les activités proposées à leurs enfants

Inquiets pour les bouleversements de leur vie familiale.

Inquiets pour leur budget déjà très contraints en cette période de restrictions de budget généralisées

Comment le Maire peut-il rester sourd à ces inquiétudes légitimes ?

Comment a-t-il pu être aussi arrogant sur un sujet aussi sensible ?

Durant cette rencontre houleuse, j’ai insisté pour que le projet prenne en compte l’avis des parents.

Ecole le mercredi ou le samedi ?

Le sujet est évidemment trop complexe pour ne proposer que ce choix sans permettre plus de discussion.

Chacune des solutions a ses avantages et ses inconvénients.

Le choix final devra, entre autres, prendre en compte

-          Les contraintes budgétaires

o La Ville est très endettée, a des coûts de fonctionnement déjà excessifs  et doit donc trouver une solution à coût égal

o   le choix final ne doit pas coûter plus cher aux parents

-  Les contraintes d’intendance en cas de choix du mercredi scolarisé

o Qu’en sera-t-il des conduites pour les parents ? Qui viendra les chercher pour rentrer chez eux ou se rendre à leurs activités du mercredi après midi ?

o  Que feront les enfants à la sortie de l’école le mercredi matin à 11h30 ? Pourquoi ne pas envisager une amplitude horaire différente la 1/2 journée supplémentaire (9h00 – 12h00 par exemple) pour permettre un lever un peu plus tardif ?

o   Qu’en serait-il de la restauration le mercredi midi ? La Mairie (donc le contribuable) prendra-t-elle en charge le surcoût ou restera-t-il totalement à la charge des familles ?

o   Occupation des locaux (salles de sport, conservatoire, médiathèque …) si tous les enfants veulent conserver les mêmes types d’activités, les locaux et le personnel seront-ils suffisamment nombreux ?

-   Les contraintes des personnes qui s’occupent actuellement de nos enfants le mercredi ou le samedi matin

o   CLSH, Centres sociaux

o   associations sportives et culturelles

o   médecins

o  famille (parents bien sûr mais aussi grands-parents, fratrie …)

Parents, enfants, associations, personnel enseignant, personnel communal, contribuables …

Il sera de toute façon évidemment impossible de satisfaire tout le monde.

Mais il est inimaginable de travailler sans tenir compte des contraintes et des souhaits des familles.

C’est l’intérêt de l’enfant qui doit primer.

L’avis des parents doit aussi peser dans la balance et ils doivent être entendus et surtout RESPECTES !

Ils doivent surtout avoir toutes les cartes en main pour exprimer le meilleur souhait pour leurs enfants pendant le temps scolaire et pendant le temps périscolaire.

Lors du dernier Conseil Municipal, en fonction des éléments qui nous avaient été communiqués, j'ai argumenté comme suit mon avis et celui des membres de Citoyenneté, sur cette question et je ne le renie pas, je réaffirme même mes arguments en faveur du samedi

« la plupart des pédopsychiatres s’accordent pour affirmer que le rythme du jeune enfant nécessite une pause en milieu de semaine. Comme votre rapport le rappelle, l’école du samedi matin évite la désynchronisation de l’enfant en début de semaine.

Le choix du samedi permet de restaurer le lien entre les familles et l’école. Il permet aussi à nos structures associatives, culturelles et sportives de maintenir une activité déjà existante pour les plus jeunes le mercredi matin.

De surcroit, le samedi semble être le choix le moins impactant pour les services et les finances de la commune.

Les CLSH assurent actuellement les activités périscolaires du mercredi.

En cas de choix du mercredi scolarisé, qu’en sera-t-il des transports et de la restauration jusqu’à la prise de relais par les services municipaux ? »

Le manque de précision du décret Peillon, s’il remet en cause le principe d’égalité l’éducation nationale, pourrait toutefois être une force en s’adaptant au mieux aux contextes municipaux.

Il serait regrettable que par manque d’écoute et d’attitude méprisante du Maire, tout le monde se sente floué.

Je rappelle la demande que j’ai déjà faite à plusieurs reprises, et réaffirme mon souhait de ne plus être exclue des groupes de travail.

Les parents méritent qu'on les écoute !

C'est une question de respect et d’honnêteté.


Stéphanie Ducret

Conseillère Municipale

Présidente de Citoyenneté Wasquehal

Petit logo CW.jpg

Ecrire Ensemble

Un Projet qui nous ressemble

 

30 mars 2013

Réforme des rythmes scolaires

Être force de proposition lors des débats municipaux nécessite un réel travail en amont.

Comme pour tous les sujets, c'est ce que nous avons fait à Citoyenneté Wasquehal concernant le décret Peillon.

Nous avons étudié les textes et les communications du service de la Petite Enfance.

Nous avons analysé les positions prises par plusieurs grandes villes ou communes voisines.

Surtout, nous avons rencontré et écouté des personnes investies dans les domaines administratif, associatif ou de la petite enfance.

Nous avons entendu des agents municipaux.

Nous avons échangé avec des représentants de parents d’élèves des écoles de Wasquehal. Publiques comme privées ...

Tout ce travail nous permet d’apporter notre pièce à l’édifice d’un débat dont il ressort, pour ceux qui voudraient l’ignorer, que peu importe les controverses idéologiques voire politiciennes.

L’intérêt de l’enfant devra être la pierre angulaire de l'organisation décidée.

Pour le moment, aucun choix définitif n’est ressorti en dehors d’une application dès 2013 (une dérogation pour application du décret en 2014 aurait due être validée avant le 31 Mars).

Afin de respecter au mieux l’intérêt de l’enfant tout en étant réaliste sur les temps dédiés aux Activités Pédagogiques Complémentaires, nous avons fait une proposition intéressante, constructive tout en étant relativement facile à mettre en œuvre.

Voici le détail de notre  intervention

 

Les documents présentés par le service éducation apportent un certain nombre d’éléments d’informations complétés par les notices du Ministère de l’Education.

Je regrette que, comme trop souvent, aucun retour préalable n’ait été fourni sur les questionnaires proposés aux familles Wasquehaliennes.

Je vous rappelle à ce sujet Monsieur le Maire, mon récent courrier vous demandant de m’associer à la réflexion, et resté sans réponse.

Ce soir ce n’est pas que l’élue qui s’adresse à vous, ni la présidente d’association de parents d’élèves, c’est aussi la mère de famille. L’intérêt de l’enfant devra guider nos choix, au delà de tout clivage politique.

Toutefois, l’aspect financier ne pourra pas être ignoré, d’autant que les choix faits aujourd’hui pourraient impacter lourdement l’équilibre financier de l’équipe Municipale qui prendra la relève en 2014.

Vous nous annoncez que les services municipaux peuvent répondre quasiment sans surcoût à une application de la réforme dès la rentrée 2013. Dont acte.

La question serait donc uniquement de savoir ce qu’on souhaite proposer aux enfants et à leurs familles.

Nous ne pouvons pas ignorer que l’organisation des familles et les équilibres professionnels des parents seraient fortement perturbés par la remise en cause de l’amplitude horaire 8h30 – 16h30.

Il semble donc souhaitable de maintenir une présence effective au minimum durant cette plage horaire.

En tenant compte des contraintes apportées par ce nouveau décret, je vous propose de répartir différemment la semaine afin de libérer un temps d’1h15 pour les APC en adoptant l’organisation suivante

- 5 matinées de cours de 8h30 à 11h30

- Une pause méridienne à 1 h 30 de 11h30 à 13h

- 4 après midi de cours de 13h00 à 15h15

- Les APC pourraient alors être dispensées de 15h15 à 16h30

Nous retrouvons de cette manière les 24 heures / semaine avec des APC en fin de journée, qui ne mettent en péril ni le rythme de l’enfant ni l’organisation familiale, et qui permettent des APC de qualité optimale.

Il est en effet impensable de concevoir qu’un travail qualitatif puisse être proposé en 45 minutes à des petits en fin de journée, surtout en y ajoutant que le nombre d‘encadrants requis pour les moins de 6 ans passerait de 1 adulte pour 10 enfants aujourd’hui à 1 pour 14 !

Quel ratio en nombre d’encadrants par élève souhaitons-nous avoir à Wasquehal ? L’impact financier n’est évidemment pas le même selon nos choix.

La question est donc posée et amène la suggestion suivante à propos de la dotation de l’Etat : elle doit être absolument dédiée à des investissements d’infrastructure pour les enfants.

Il reste à définir le choix de la 5ème demi-journée.

Mercredi matin ou Samedi matin ?

Même si certains parents semblent tentés de préférer le mercredi matin, la plupart des pédopsychiatres s’accordent pour affirmer que le rythme du jeune enfant nécessite une pause en milieu de semaine. Comme votre rapport le rappelle, l’école du samedi matin évite la désynchronisation de l’enfant en début de semaine.

Le choix du samedi permet de restaurer le lien entre les familles et l’école. Il permet aussi à nos structures associatives, culturelles et sportives de maintenir une activité déjà existante pour les plus jeunes le mercredi matin.

De surcroit, le samedi semble être le choix le moins impactant pour les services et les finances de la commune.

Les CLSH assurent actuellement les activités périscolaires du mercredi.

En cas de choix du mercredi scolarisé, qu’en sera-t-il des transports et de la restauration jusqu’à la prise de relais par les services municipaux ?

---

Quelle que soit l’option retenue, il est essentiel, de s’appuyer sur les agents municipaux déjà en poste et de ne pas se lancer dans une opération de recrutement. Il est incontournable de répartir les ressources humaines existantes afin de ne pas impacter une situation financière déjà fragile.

Le personnel municipal a déjà montré qu’il était professionnel et réactif, capable de répondre aux attentes d‘une situation imposée par un gouvernement qui pousse à agir dans l’urgence.

Parce que l’impact des familles qui choisiront les écoles des villes qui répondront le mieux à leurs contraintes est difficilement quantifiable et qu’il serait inconséquent de l’ignorer, la réflexion doit être menée en bonne intelligence avec nos voisines de Croix, Mouvaux, Marcq-en-Barœul et Villeneuve d’Ascq.

Il en est de même pour les écoles privées qui doivent bénéficier des mêmes moyens de mise en œuvre afin de ne pas rompre l’équilibre essentiel de choix de l’école à Wasquehal.

Toutes ces questions méritent d’être discutées et approfondies.

C’est pourquoi, Monsieur le Maire, je vous renouvelle ma demande d’association à la réflexion pour cet enjeu de taille pour la Ville, les familles et l’éducation, en gardant  toujours à l’esprit que c’est  l‘intérêt de l’enfant qui doit motiver chacune de nos décisions !

Petit logo CW.jpg

 

Ecrire Ensemble

Un Projet qui nous ressemble

26 février 2013

Rallye d'Ypres 2013 - Déclaration au Conseil Municipal du 13 Février

Le dynamisme d’une ville se mesure-t-il au fait qu'elle accepte de subir un « show » de rallye automobile ?

Les nombreuses villes qui ne subissent pas ce genre de manifestation sont-elles moins dynamiques ? Faut-il accepter toutes les nuisances sonores, olfactives et polluantes pour faire partie du fleuron des communes ayant accédé au label « Partenaire de l’Eurométropole » ?

Quel impact concret ce label produit-il sur la vie quotidienne des Wasquehaliens ? Sur l’image de notre cité ?

Hormis quelques marchands ambulants et les délicieuses crêpes de la ferme Dehaudt, quel est l’impact réel pour notre commerce local avec un Centre Ville interdit d’accès à tous véhicules ?

En 2012, la Ville revendique fièrement une centaine de spectateurs (Wasquehaliens ou non) !!!! 20000€ pour cent spectateurs !!! 200€ par spectateur !!!!

Quel est son impact sur la pollution atmosphérique ? Voilà un sujet qui nous préoccupe à Citoyenneté Wasquehal. Les pics de pollution sont de plus en plus fréquents.

Est-ce bien raisonnable de polluer l’air Wasquehalien et de dépenser 20000€ pour 100 spectateurs ? Aucune justification sérieuse pour l’intérêt de la commune et de ses habitants ne pouvant être retenue pour soutenir ce projet, je vote résolument contre, dans un souci d’écologie et d’économie et plus simplement de respect des Wasquehaliens.

Si nous sommes en capacité de budgéter 20 000 euros pour cette manifestation inutile, plaçons-les sans hésitation dans le développement de déplacements alternatifs en commençant par la protection des cyclistes, dont les déplacements en milieu Wasquehaliens restent dignes de Koh Lanta.

Avec Citoyenneté Wasquehal, nous proposons d'offrir à chaque Wasquehalien, en commençant par les écoliers, un gilet fluorescent qui le rendrait plus visible sur les routes ou lorsqu'il traverse, l’actualité récente démontrant malheureusement que nos craintes ne sont pas sans fondement.

Nous avons établi un devis que nous tenons à votre disposition. Pour un gilet jaune marqué du nom de Wasquehal pour les 2130 écoliers, le budget nécessaire serait de 7340 euros.

Agissons concrètement et utilement plutôt que de transformer la Ville en d’obsolètes courses de gladiateurs motorisés.

Je voterai évidemment contre cette subvention et je vous demande, mesdames et messieurs les Conseillers, de voter en votre âme et conscience en rejetant cette demande.

Pour le bien des Wasquehaliens.

 

Logo CW.jpg


22 février 2013

Subvention Lille O'4L - Déclaration au Conseil Municipal du 13 Février

Cette délibération est malheureusement la preuve que, malgré les rapports, malgré les enquêtes, malgré les promesses de gestion plus sérieuse, la démocratie reste malmenée à Wasquehal.

Cette délibération en est une démonstration aveuglante.

Le projet est défendable (Suivre la course en direct ).Il permet à deux jeunes de vivre une formidable aventure humaine sur fond de solidarité avec les enfants marocains. La somme sans être ridicule ne changera évidemment pas grand-chose au déséquilibre du budget municipal.

C’est évidemment ce passage en force, ce déni de démocratie, qui est en cause.

C’est Votre décision, Monsieur le Maire, d’attribuer une subvention et de le faire savoir par voie de presse, alors même que les élus de la majorité, comme de l’opposition, ne se sont évidemment pas positionnés puisqu’ils n’en ont pas été informés préalablement !!!

Peut-être le regrettez-vous mais nous ne sommes pas en dictature Monsieur le Maire.

Le Conseil Municipal reste seul décideur des attributions de subventions !!

Ce n’est malheureusement pas la première fois, et celles et ceux d ‘entre nous qui ont un peu de mémoire, le savent bien.

Ce manque de respect de la démocratie est flagrant, récurrent et, malheureusement, presque ancré dans les habitudes de la gestion municipale Wasquehalienne.

Vous revendiquiez pourtant avoir changé suite au rapport de la CRC.

Que vos erreurs appartenaient au passé.

Vous vous étiez engagé à respecter scrupuleusement les règles démocratiques et administratives.

Vous comprendrez que comme la plupart des Wasquehaliens, je reste aporétique sur votre volonté de changement.

Cette délibération étant une insulte à la démocratie, je ne prendrai pas part au vote.

J’appelle d’ailleurs tous les conseillers municipaux attachés aux valeurs de la démocratie à revendiquer leur attachement à cette démocratie et à en faire autant.

 

1-500x375.jpg


Logo CW.jpg

20 février 2013

Subventions aux Associations - Déclaration au Conseil Municipal du 13 Février

La vie associative Wasquehalienne regorge de richesses, d’énergie, de bénévoles, d‘enthousiasmes, d‘investissements et nous ne pouvons que nous en réjouir et l’encourager.

C’est un immense atout pour notre ville d’avoir un monde associatif dynamique, créateur incontestable et ciment de ce lien social et humain dont nous avons tous besoin.

La lecture approfondie des dossiers de demandes de subvention, m’amène à vous faire une proposition quant à la présentation des dossiers en  Conseil Municipal. 

Nous pouvons en effet distinguer des catégories différentes dans les demandes pour lesquelles nous devons nous prononcer de façon globale.

Il y a d'une part les Associations qui comptent des adhérents essentiellement Wasquehaliens et qui sont le cœur même de la vie citoyenne, sociale, éducative, sportive, solidaire et pour lesquelles nous ne pouvons qu’être d’accord pour apporter une aide matérielle parfois symbolique.

Mais il y a d'autre part, des Associations, parfois sans adhérent, qu’on pourrait qualifier de “financement” et que vous proposez cette année, pour certaines, de traiter à part.

Elles ne se situent pas dans la dynamique d’un regroupement de Wasquehaliens pour le bien de Wasquehaliens derrière un objet associatif. Il serait indélicat de les nommer ici et notre volonté n’est pas de mettre à mal telle ou telle organisation qui, parfois, pense être « dans les clous ».

Sans porter de jugement à l’emporte pièce sur l’utilité de ce type d’organisation, chacun  comprendra bien qu’un montage financier sous un label détourné pour organiser un salon ou un rallye, ne peut être traité de la même manière qu’une association qui regroupe des adhérents Wasquehaliens pratiquant une activité sportive ou culturelle à Wasquehal ou aidant les Wasquehaliens les plus démunis.

Dans un souci de transparence et d’efficacité, il est incontournable en 2013 que les avantages en nature des associations soient enfin valorisés.

Que ce soit la mise à disposition d'un local, de publicité, de personnel … il est essentiel pour une gestion saine que toutes ces aides soient enfin évaluées et communiquées pour pouvoir traiter en toute équité, les demandes de subvention.

Par ailleurs, comment sont traités les demandes des associations dont les dossiers ne seraient pas complets ? Les dossiers sont-ils refusés ? Les personnes qui les remplissent sont-elles accompagnées dans leurs démarches ?

Tout doit être mis en œuvre pour OPTIMISER le travail des bénévoles de terrain, afin, par exemple, de les accompagner dans la recherche de subventions extérieures, que ce soit au niveau de la Région du Département, de la Communauté Urbaine, des ministères de la Jeunesse et des Sports ou de la Culture.

Wasquehal n’est pas un village gaulois isolé du Monde !!!

Je conclurai en rappelant que les services rendus à la population par le monde associatif Wasquehalien sont colossaux, voire parfois indispensables.

Il faut que nous, élus, puissions être un véritable support et pas simplement un tiroir caisse destiné à se donner « bonne conscience » en se déchargeant des obligations municipales sur des bénévoles.  

Même si des améliorations rapides dans la gestion des dossiers sont à apporter, mon vote sera favorable pour cette délibération.

 Logo CW.jpg


18 février 2013

Budget Primitif 2013 - Déclaration au Conseil Municipal du 13 Février

La lecture du Budget Primitif qui nous est présenté aujourd’hui amène deux remarques liminaires

  • Wasquehal a franchi le seuil des 20 000 habitants.
    Même si c’est tout à fait normal, les ratios présentés comparent les chiffres du BP à la moyenne de la strate de 20 00 à 50 000 hab.
    C’est un peu trompeur puisqu’avec 20293 habitants  la commune n’a évidement pas les mêmes contraintes en termes de services et d’équipements publics qu’une ville comme Marcq-en-Barœul
  • Dans la présentation générale des différents tableaux, la comparaison du BP 2013 est mise en regard du BP 2012 + le BS + les Décisions Modificatives.
    N’y aura-t-il pas de BS cette année ou alors la Mairie a-t-elle recruté un devin pour connaître dès aujourd’hui un budget 2013 définitif ?

    Sinon, pourquoi comparer ce qui n’est pas comparable? S’il est certes intéressant de connaître les BP+BS+DM2012, ne serait-il pas plus honnête de comparer BP à BP, surtout que le BS 2012 intégrait de nombreux éléments exceptionnels.

 L’analyse de ce BP amène un certain nombre de remarques et d’inquiétudes :

Aucune information ne nous a été fournie sur le résultat de l’exercice écoulé (excédent ou déficit) alors que c’est forcément un élément essentiel pour le vote de ce Budget Primitif.

 

A la section de fonctionnement

Coté Recettes :

  • Si la base est stable, les impôts continuent néanmoins à augmenter plus vite que les salaires. C’est toujours moins de pouvoir d’achat pour les Wasquehaliens qui se serreront encore la ceinture en 2013.
  • Concernant les produits des services, notamment les Sports et Loisirs, nous notons une forte augmentation des paiements demandés aux familles sur laquelle nous émettons des réserves eu égard à la situation financière tendues pour les parents.
  • Les Impôts et Taxes : leur augmentation repose sur des bases 2013 qui ne sont pas encore connues et qui restent donc à confirmer;

Coté Dépenses :

  • Contrairement à l’annonce faite au DOB de stabiliser  les charges à caractère général, celles-ci sont en augmentation de plus de 6% (hors recettes exceptionnelles contenues au BS de 2012),
  • Certaines baisses, entretiens et réparations par exemple, surprennent.
    Le matériel municipal serait-il devenu subitement plus solide ? Ces baisses ne sont-elles pas juste destinées à équilibrer artificiellement un budget ?
  • Les charges de personnel sont en augmentation modérée par rapport au BP 2012 ce qui est une bonne nouvelle .
    Elles sont aussi en baisse sur le consommé 2012 ce qui nous amène à demander des informations sur les moyens utilisés pour parvenir à cette baisse.
    Des personnels titulaires prenant leur retraite ne seraient-ils pas remplacés ? 
    Des rappels URSSAF aurait-il été provisionnés à tort au 6718 ?
  • Concernant ce compte 6718 - Charges exceptionnelles sur Opération de Gestion (124K€ de plus), nous souhaiterions savoir à quoi il correspond.
    S’agit-il d’un redressement Urssaf  ? Est-il dû à des avantages en nature non déclarés ? Pourquoi ne pas l’avoir inscrit au 012 ?

 A la section Investissement

Les investissements restent au niveau insuffisant du BP 2012.

Wasquehal emprunte mais n’investit plus (La ville en a-t-elle encore les moyens ?)

Le patrimoine vieillit et n’est plus assez entretenu.

Les articles de presse concernant l’Espace Culturel Gérard Philipe sont éloquents.

Après le cinéma, c’est maintenant le Centre Culturel Gérard Philipe.

Inauguré en 2008, il est considéré dangereux depuis 2009 et ne devrait plus pouvoir accueillir de spectacle !!!

Les dépenses de fonctionnement faramineuses et les opérations dispendieuses que vous pensez prestigieuses grèvent lourdement les capacités de financement des équipements de la vie quotidienne des Wasquehaliens.

Ces chiffres démontrent une fuite en avant d’une situation qui semble vous échapper.

Ils démontrent un manque d’ambition regrettable pour Wasquehal.

Où en est le Plan Pluri-annuels d’Investissements ?

Citoyenneté Wasquehal vous a proposé mi-janvier de délibérer sur un Plan d’Action Stratégique pour la Gestion Financière de Wasquehal.

Nous constatons avec satisfaction que certaines délibérations, telles que l’optimisation des procédures administratives, reprennent quelques-unes des bonnes idées de notre Plan d’Actions.

Mais il faut aller beaucoup plus loin, beaucoup plus vite.

En conclusion, même si nous constatons des évolutions favorables de certains postes de ce Budget Primitif 2013, nous regrettons amèrement que l’annonce du DOB de favoriser l’investissement ne soit pas effectivement mise en œuvre.

Nous ne voterons pas  POUR ce Budget Primitif car trop peu ambitieux à la fois dans la maîtrise de la plupart des dépenses de fonctionnement, trop coûteux pour les budgets Wasquehaliens et trop timide dans les Investissements.

 

Logo CW.jpg


16 février 2013

Conseil Municipal "marathon" du 13 Février 2013 -

Un Conseil Municipal très dense s'est tenu ce 13 février en Mairie de Wasquehal, devant un public venu nombreux.

Nous avons débattu de différents dossiers de 18 h 30 à minuit et fait un certain nombre de propositions qui n'ont été ni retenues ni même écoutées par la majorité.

Nous y reviendrons en détail dans les prochains jours en publiant nos interventions.

A retenir que les taux d' imposition sont maintenus.

S'ils restent élevés, ils n'augmenteront toutefois que par les bases revues au niveau national. (+1,8 % )

Les baisser sans réelle volonté d'économie de la part de la majorité municipale serait risqué en ces périodes de désengagement de l'Etat et de baisse annoncée des droits de mutation ( environ 400 000 euros ).

Promettre c'est bien. Pouvoir tenir ses promesses c'est beaucoup mieux.

Il faut à Wasquehal une politique réaliste et non des effets d 'annonce, même si à terme un changement de gouvernance devrait permettre une diminution des taxes locales.

Concernant le budget, nous avons alerté sur le manque d'investissements qui a un impact incontestable sur l'entretien du patrimoine (fermeture de la salle Hantson, fermeture du cinéma, de la salle Gérard Philippe (ou pas ?) ...).

Le Rallye d'Ypres s'est vu attribuer par les élus de la majorité une subvention de 20 000 euros cette année encore.

Nous avons pourtant fait une proposition de réaffectation de ce budget à destination de tous les écoliers en sécurisant les abords des écoles et en remettant un gilet jaune pour les rendre plus visible à la sortie des écoles.

Proposition non reprise. Malheureusement ...

Combien faudra-t-il d'enfants renversés pour que la Majorité Municipale réagisse ?

Enfin, la majorité a suivi le Maire dans son annonce faite par voie de presse d'attribuer une subvention de 1 500 euros sans aucune délibération préalable.

Même si nous ne sommes pas opposés à ce type de soutien ponctuel, nous avons refusé de prendre part au vote.

Nous ne cautionnerons JAMAIS un tel déni de démocratie. Nous avons interpellé le Maire sur ses méthodes d'un autre temps "Peut-être le regrettez vous mais nous ne sommes pas en dictature Monsieur le Maire" !!!

A très bientôt pour de plus amples détails.

N'hésitez pas à nous contacter si vous êtes impatients d'en savoir plus dès maintenant ...

Logo CW.jpg