Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2013

Un Conseil Municipal à l'ancienne

Ce mardi 26 novembre avait lieu le Conseil Municipal destiné principalement à présenter les ajustements budgétaires incontournables en fin d'année après un budget primitif voté en tout début d’année.

Il est censé être au plus prêt de la réalité mais le Maire sortant n’a pas cessé de répéter qu’il ne voulait pas dire grand chose et qu’il fallait attende le Compte administratif qui reprendra les vrais chiffres.

Quel manque de visibilité de la gestion des impôts des Wasquehaliens !

Il est vraiment temps de changer de génération d'élus.

Je vous livre mon intervention concernant le vote du Budget Supplémentaire 2013

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers,

Voici le dernier budget supplémentaire de ce Conseil.

Pour commencer, vous nous aviez promis lors du vote du budget primitif, qu'il n'y aurait PAS de budget supplémentaire conséquent cette année. A moins que vous n’ayez pas été sincère lors du vote du budget primitif, un sentiment d'urgence parait vous avoir conduit à renier vos engagements.

Je passerai rapidement sur la grosse ficelle qui vous avait permis d'annoncer au budget primitif des dépenses de personnel en baisse relative.

Il suffisait de mettre en février des cotisations URSSAF en charges exceptionnelles, puis de les réaffecter en novembre en dépenses de personnel.

De deux choses l'une: ou bien c'est de l'incompétence, ou bien vous avez manqué de sincérité.

Les citoyens jugeront.

Mesdames et messieurs les Conseillers Municipaux voteront ce budget supplémentaire en ne pouvant plus l’ignorer.

Mais passons au plus flagrant.

Comme en 2008, avant les élections qui ont installé ce Conseil, c’est "openbar" :

·   Complément de subventions aux  associations, embauches, explosion des dépenses de fonctionnement, les Euros coulent à flots.

·    Les dépenses de personnel bondissent de plus de 5% par rapport au budget primitif (872.810 €), 012, CCAS et cinéma compris.

·  Ajoutons à cela les 120.000€ de services du 011, et nous frôlons le million d’€, largement reconductible et vraisemblablement dépassé en 2014.

·   Côté recettes on ne peut compter sérieusement que sur 200.000€ récurrents.

Conclusion : un nouveau manque de 800.000€ à combler.

Comment ?

Eh bien comme toujours à Wasquehal : en négligeant l’investissement et l’entretien du patrimoine de la ville : écoles, salles, bureaux ...

Dois-je préciser que plus on attend pour l’entretien d’un équipement, plus les dommages sont graves, et plus les travaux sont coûteux? La récente remise en état de la salle Hantson nous le montre malheureusement.

Je vous rappelle que nous avons mis plus de  trois ans pour nous relever du dernier budget catastrophe, celui de l’année électorale 2008. Trois ans !

Trois années perdues pour l’investissement dans la ville et pour les Wasquehaliens.

Je voterai évidemment contre ce budget supplémentaire, et j’en appelle à la responsabilité de père et de mère de famille de mes collègues : notre maison commune, la ville de Wasquehal, doit se rassembler pour se reconstruire.


Stéphanie Ducret

617158232.jpg

Commentaires

Fin de l' histoire.
Fin d 'un règne.

Écrit par : Fin | 28 novembre 2013

Il y a une lacune dans le fonctionnement de nos institutions : pourquoi n'y a-t-il pas une autorité qui interdise à tout élu -ayant contre lui des preuves irréfutables de détournements de fonds ou de biens- de poursuivre son mandat ? L'hémorragie serait arrêtée depuis un bon moment à Wasquehal. Les sanctions pénales et civiles arriveraient ultérieurement, quand la Justice aura délibéré. Mais il urgent de mettre en place un système de mesures conservatoires pour respecter les contribuables,victimes de ces dérives ahurissantes...

Écrit par : Denis YON | 28 novembre 2013

Mais pourquoi embaucher tous ces gens ? On n'a pas l'argent pour ça non ? Et pourquoi encore donner des sous aux associations ? On va encore payer plus d'impôts .

Écrit par : Virginie | 28 novembre 2013

Bonjour,

Si j'ai bien compris toutes ces embauches et toutes ces subventions reviennent à "acheter des voix" avec l'argent de nos impôts.
Un fils embauché, c'est à la louche 6 voix potentielles (parents, beaux parents, salariés, conjointe du salarié)
+/-700 salariés (Mairie + CCAS), 4200 voix assurées (selon Google, G Vignoble a fait 4291 voix en 2008 ...)

Roger

Écrit par : Roger | 29 novembre 2013

Bonjour,
Je suis content, car je me rends compte à la vue de vos commentaires que les Wasquehaliens sont intelligents.
Roger, j'ai eu la même analyse que vous.
Ce sont des réélections et une campagne électorale qui nous coûtent cher !
Je comprends mieux également le comité de soutien par l'intermédiaire d'un blog d'anonymes. Beaucoup ont à perdre avec la fin du règne.
Monsieur Vignoble aime sa ville, possible. Il aime sa place, très probablement.
Plus que quelques mois pour enfin qu'un Maire remette de l'ordre dans notre commune et pense à l'intérêt de tous les Wasquehaliens.

Écrit par : bernard | 29 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.