Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 mars 2013

L'albatros et le charognard

Société de matelas et matériel pour enfant (leader français de la literie pour bébés), Albatros avait atterri à Wasquehal en 2011.

Imomonly 20110201.jpg

Pour l'entreprise Tourquennoise florissante, Wasquehal devait être un tremplin vers une ascension fulgurante.

Une situation géographique enviable avec un accès direct à la voie rapide, de la place tout de suite avec la possibilité de s’étendre à terme.

Pour nous, Wasquehaliens,  «Albatros » était une entreprise industrielle en pleine expansion. 

C'était l'espoir pour les habitants du Capreau d'un grand voyage vers l'emploi industriel qui fait tant défaut à Wasquehal.

LMCU soutenait le projet. Le Maire de Wasquehal beaucoup moins.

Las, les problèmes d'Albatros sont apparus à peine 6 mois près son arrivée avec une placement en redressement judiciaire le 16 Juin 2011 et une cession fin 2012.

L'Albatros s'est écrasé mais continue à vivre. Ailleurs. La société a quitté Wasquehal en étant intégrée au Groupe Sweetco.

La bonne nouvelle, c’est que près de 40 employés (soit autant de familles) ne perdront pas leur travail.

Wasquehal n’a pas tenté Sweetco. L'expansion se fera à Leers ...

Problèmes économiques dus à la crise ? Manque d'enthousiasme du Maire ? Hasard ou volonté de faire échouer un projet ?

Peut être un peu de tout ça.

Peu importe, il est trop tard de toutes façons. Le résultat est là malheureusement.

NE 20130307.jpg

L'oiseau majestueux est à peine à terre qu'un autre volatile moins élégant pointe le bout de son bec. Le charognard se jette sur sa proie en l'accusant de tous les maux dont une perte de temps pour mieux "bétonner" le Capreau.

Selon lui, le quartier du Capreau serait en effet un quartier peu agréable qu’il va falloir remodeler.

Les habitants auraient besoin d'avoir la vie changée par le "Seigneur de Wasquehal".

Leur a-t-on demandé leur avis ?

Quand en 2009, Ondéo-Nalco avait annoncé son départ de Wasquehal en abandonnant  plus de 22 000m² de terrain, dont une partie à dépolluer (le site est classé SEVESO), la Mairie se voyait déjà à la place avec un projet immobilier "grandiose" (zone économique + logements).

Ce quartier est déjà extrêmement dense.

Plus de logements, c'est plus de circulation malgré des rues majoritairement étroites et au stationnement problématique.

L'entrée et la sortie 8 de la Voie Rapide sont saturées aux heures de pointe. Les rond-points ne parviennent que difficilement à recevoir les milliers de véhicules quotidiens qui transitent par le Capreau.

Sans doute pense-t-on à la Mairie que ce n'est pas grave tant qu'on n'y vit pas ...

Avec les 60ha de Daxon-Movitex, ce sont près de 82ha de terrains qui se libèreront à court terme au Capreau.

Ajouter 82ha de projets divers (dont un hôtel ?) dans un quartier dense (quasiment 6000hab/km², près de 2 fois la moyenne Wasquehalienne), coincé entre la voie rapide et la rue de Tourcoing sans avoir consulté les habitants est considéré comme une provocation par beaucoup de Capreausiens.

Nous, Citoyenneté Wasquehal, demandons que les Capreausiens soient consultés et associés aux projets à venir.

Ne serait-il pas plus raisonnable de prévoir, pour une fois, un projet qui créerait de vrais emplois pour les Wasquehaliens, un projet qui améliorerait VRAIMENT la qualité de vie à Wasquehal ?

Que la Mairie travaille enfin AVEC les Wasquehaliens POUR les Wasquehaliens !

C'est ce que nous vous proposons de mettre en place dès 2014.

NE(12-03-2013)(doc1).jpg

 Petit logo CW.jpg

Ecrire Ensemble

Un Projet qui nous ressemble

Les commentaires sont fermés.