Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2012

Intervention de Citoyenneté Wasquehal au débat d 'orientation budgétaire

L’orientation budgétaire qui est présentée et mise en débat ce soir se veut rassurante, explicite et même, clairvoyante. 
Elle amène toutefois à la prudence et à la réserve.
 

Le premier point majeur est l'annonce de ne pas augmenter pour l’instant  les taux d’imposition,  ce qui devrait être apprécié par les Wasquehaliens.

 

Vous faites référence dans votre document à un "gel des dotations de l’Etat".

Vous ne pouvez pas ignorer que cette vision est au mieux optimiste, au pire inconséquente ! Vous ne pouvez pas ignorer que la Dotation Globale de Fonctionnement et l’engagement de l'Etat seront irrémédiablement en baisse. Wasquehal a subi un « manque à gagner » de 5 000 euros en 2010, 57 000 euros en 2011 et 43 000 en 2012.

 

Vous faites référence à une difficulté d’accès à l'emprunt pour toutes les communes, que j'avais soulignée ici même. Elle est réelle et n' a permis cette année à notre ville de n'obtenir qu'1,4 millions d'euros contre une demande de 1,8 millions.

Cette difficulté n’est-elle pas aussi liée à la santé financière précaire de Wasquehal ?

Faudra-t-il finalement se réjouir de cette difficulté de l’accès à l’emprunt ?

L’emprunt, c’est l’impôt de demain.

Pourquoi ne pas préférer l’autofinancement ?

 

La recherche d’économies que vous revendiquez est louable et, avec les Wasquehaliens qui réfléchissent à mes côtés, nous l’appelons de nos vœux.

Cela devrait se traduire par une politique du concret, une politique du quotidien, de l'entretien du patrimoine et non par une politique de recrutement désordonné, une politique d' opérations de prestige ou une politique festive digne d’une fable de la Fontaine.

 

Lors du CM du 30 novembre j’ai attiré l’attention de chacun d’entre vous sur les droits de mutation de 300 000 euros qui représentent une recette exceptionnelle qui n'est pas censée supporter des dépenses de personnel qui, elles, seront pérennes.

 

Page 17 du document, vous expliquez que les charges à caractère général seraient en diminution de 1%. Vous vous étiez pourtant collectivement engagés à ce qu'elles soient en baisse de 6%. L'opposition s'en était alors nécessairement inquiétée, préjugeant de l'infaisabilité flagrante de cette annonce.

Et, pour cause, puisque selon le BS, elles seront finalement en hausse de 3 %. Un certain nombre de charges sont incompressibles. Il sera difficile de les maintenir à leur niveau actuel, mais nous souhaitons que votre volonté de les contenir soit suivie des actes indispensables.

Quelles sont les mesures concrètes qui permettront de diminuer ces charges à caractère général ?

 

Concernant la masse salariale et votre volonté affichée d’appliquer, enfin, une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, on ne peut que s'en féliciter ! Toutefois, comment tout cela va-t-il être financé ?

En effet, avec 330 000 d effet GVT notés au Budget Primitif et la hausse de 420 000 euros de frais de personnel annoncée au Budget Supllémentaire, il faut d 'ores et déjà prévoir 750 000 euros de recettes pérennes supplémentaires en 2013 !

Comment ces recettes seront-elles trouvées ?

Nous ne pouvons que souhaiter que cette gestion prévisionnelle des emplois se traduise par une optimisation des personnels actuels, plutôt que par la poursuite de l’augmentation des effectifs.

 

Au sujet du maintien du soutien au tissu associatif à son état actuel, c'est une annonce louable, voire indispensable en ces périodes de précarité.

Il faut évidemment prendre en compte le désengagement de l'Etat vis à vis des centres sociaux,  dont notre Ville doit se préoccuper. Nous attirons toutefois l’attention sur les associations dont les actions sont souvent indispensables au maintien d’un tissu urbain cohérent.

 

Il manque malheureusement deux données primordiales dans ce débat :

- Quel sera le résultat de l' exercice écoulé ?

- Et comment la Ville financera t elle les 1,4 millions d investissements courants auxquels s ' ajoute la prévision d'un million d 'investissement d 'équipements ? Vos contacts avec les banques vous laissent ils envisager de lever sereinement  de nouveaux emprunts en 2013 ? Et comment ces investissements pourront ils etre financés tout en assurant votre annonce de désendettement ?

Avec les Wasquehaliens qui m'accompagnent dans l'Association Citoyenneté, nous voulons un engagement fort de votre part sur la maitrise des dépenses de fonctionnement,  afin de développer notre Capacité d’Autofinancement, pour, enfin, permettre les investissements dont Wasquehal a besoin.

Quelle est votre estimation de cette CAF ?

 

L'orientation budgétaire proposée peut sembler, comme je l'annonçais en préambule, globalement rassurante.

Notre vigilance et la prudence sont cependant de mise, compte tenu des précédents qui pèsent sur cette assemblée et qui feraient craindre qu’il ne s’agisse que d’effets d’annonces qui ne seraient pas reprises au Budget Primitif 2013.

Avez-vous vraiment compris la situation financière telle qu'elle est décrite dans le rapport de la CRC ?

Êtes-vous vraiment conscients de la responsabilité de faire peser sur les Wasquehaliens une hausse importante de la fiscalité à terme?

Le risque que la CRC arrête un plan de redressement en 2013 ou 2014 est bien présent !

Des décisions drastiques doivent être prises dès maintenant !

Si ce DOB semble donc reconnaitre quelques faiblesses de gestion passée, et semble enfin prévoir quelques mesures d' assainissement, il rappelle aussi que nous sommes loin d'un véritable équilibre budgétaire... Les dépenses restant  virtuellement supérieures aux recettes.

Enfin et pour terminer , avec Citoyenneté Wasquehal, nous appelons de nos vœux l'arrivée d'un élu en charge des finances.

Commentaires

Merci et bravo a vous et a votre équipe de contribuer sereinement au débat démocratique. Votre détermination et votre courage sont des atouts incontestables pour être le relais de la majorité corrumpue en place aujourd hui. Votre ouverture d 'esprit et votre sérieux auront raison des individualités qui cherchent à se positionner par opportunisme. Dommage que la presse vous noie dans l 'opposition. Vous méritez mieux...

Écrit par : PB | 23 décembre 2012

Bonjour à vous
La fin du commentaire de PB n'est pas sympa pour l'opposition dont je fais partie depuis 1995 …
En fait, dans un conseil municipal soit on est dans la majorité, soit on est dans l'opposition … il n'y a pas d'autre alternative, faut-il "classer" les composantes de l'opposition … ?
Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et tous et aussi à PB bien sûr.

Francis Provost Wasquehal résolument à Gauche

Écrit par : PROVOST Francis | 23 décembre 2012

Les commentaires sont fermés.