Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 décembre 2011

Elections anticipées ? (Journal Metro)

Mis à jour 13-12-2011 17:56
 
 
Stéphanie Ducret, conseillère municipale d'opposition indépendante, a croisé le fer lundi soir avec le maire de Wasquehal, Gérard Vignoble.

Stéphanie Ducret, conseillère municipale d'opposition indépendante, a croisé le fer lundi soir avec le maire de Wasquehal, Gérard Vignoble. Photo : AFP

 

Wasquehal : une plainte vers des élections anticipées ?

La plainte de l'élue d'opposition, Stéphanie Ducret, à l'encontre du maire de Wasquehal, Gérard Vignoble, est en cours d'examen. Elle devrait aboutir à à des procédures judiciaires. Des élections anticipées pourraient avoir lieu.

 
"Les élus de Wasquehal sont tous au courant, je les appelle à alerter le procureur de ce qu'ils savent." Stéphanie Ducret, conseillère municipale d'opposition.

Elle se tient désormais à disposition de la justice. Après le tumultueux conseil municipal de lundi soir, Stéphanie Ducret, conseillère municipale d'opposition indépendante (centre) de Wasquehal, attend désormais la réponse à sa plainte à l'encontre du maire Gérard Vignoble (Nouveau Centre), auprès du procureur de la République de Lille, pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts . Une réponse positive qui pourrait entraîner des élections anticipées.

Elue à partir de 1995 au sein de la majorité, cette mère au foyer de quatre enfant, qui dit subir des "pressions", a quitté la majorité municipale en 2004, refusant de "voter un budget entaché d'irrégularité" : "J'ai immédiatement alerté la chambre régionale des comptes qui a réalisé ce rapport accablant, indique-t-elle à Metro. Aujourd'hui, les élus de Wasquehal sont tous au courant, je les appelle à alerter le procureur de ce qu'ils savent."

Et de rappeler certains points du rapport : comme ces dépenses de fonctionnement disproportionnées ; ces frais de représentation du maire en augmentation avec notamment de l'argent liquide ; ces logements attribués gratuitement à des élus ou des sportifs sans autorisation ; ou encore ces frais d'essence abusifs.

Tandis que l'opposition a demandé la démission du maire et appelle les habitants à porter plainte, Arnaud Vanhelle, conseiller municipal UMP, tente de calmer le jeu : "Nous allons traiter les problèmes, rétorque-t-il. Des contrôles internes vont avoir lieu, mais la gestion de la ville doit continuer". A suivre.

 

Prenez le Metro de l'actu sur Facebook et Twitter

 

Les commentaires sont fermés.