Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2011

Article NORD ECLAIR du 21 Avril 2011 ( Aurélie Jobard )

WASQUEHAL

Stéphanie Ducret : « Je ne suis pas seule, je suis libre »

Stéphanie Ducret lors de l'installation du conseil des jeunes. Elle est aussi présidente de l'APEL du collège de Marcq. Photo archives NÉStéphanie Ducret lors de l'installation du conseil des jeunes. Elle est aussi présidente de l'APEL du collège de Marcq. Photo archives NÉ

Entrée au conseil municipal à l'âge de 24 ans, Stéphanie Ducret est passée de la majorité à l'opposition. Et, depuis septembre, la centriste siège seule pour, dit-elle, être « plus libre ».


AURÉLIE JOBARD > aurelie.jobard@nordeclair.fr
Une girouette ? Pas si sûre. Depuis septembre dernier, Stéphanie Ducret siège seule au conseil municipal. Une décision que cette maman de quatre enfants a prise en connaissance de cause après avoir testé les deux bancs, d'abord celui de majorité puis celui de l'opposition.
« Je ne suis pas instable, comme certains pourraient le penser. Cette lecture est facile... Je ne souhaite ni être un mouton ni être une rebelle.


Je veux juste être entendue. Actuellement, j'ai l'impression d'être un peu plus écoutée et surtout d'être en accord avec moi-même. » 
Ses premiers pas 
en politique à 24 ans 

Entrée au conseil municipal de Wasquehal à l'âge de 24 ans, Stéphanie Ducret a démarré sa carrière politique aux côtés de Gérard Vignoble, elle était alors 30 e sur sa liste en 1994. Pas un nuage à l'horizon.
Deux mandats plus tard, elle quitte finalement la majorité. Le maire lui retire sa délégation à l'environnement après que celle-ci a voté contre le budget.
« Sur les conseils d'amis, j'ai alors créé l'association Citoyenneté Wasquehal. L'idée, c'était d'avoir à notre manière une réflexion sur la vie municipale. On m'appelait à l'époque "l'électron libre". Arnaud Vanhelle, Patrick Pennelle et Jean-Philippe Bocquet m'ont rejoint puis sont ensuite allés à la soupe en entrant dans la majorité. Il y avait aussi Christiane Inpong (actuelle membre du groupe de Didier Debels, ndlr). Nous étions au total 80 adhérents et 300 sympathisants. Nous éditions même un petit journal d'infos, Le Tout Petit Citoyen. » Trois ans plus tard, Stéphanie Ducret lâchera l'affaire. Trop fatiguée. « J'avais vraiment besoin de tourner la page avec la politique wasquehalienne. J'étais une citoyenne impliquée, un peu trop je pense. Nous avons même déménagé à Mouvaux. » Puis, un jour, juste avant que ne démarre la campagne des élections municipales de 2008, Didier Debels frappe à sa porte : « Il m'a dit qu'il voulait se présenter contre Gérard Vignoble mais qu'il partait avec deux inconvénients : celui d'être à gauche et de ne pas être connu à Wasquehal. Il m'a alors demandé d'être la deuxième de sa liste. Je me suis laissée prendre au jeu. Il était heureux, moi aussi. J'étais l'aile droite de sa gauche. » Voilà donc Stéphanie Ducret découvrant une autre facette de la vie municipale : celle de l'opposition. Fraîchement élue, elle va, selon elle, commettre une erreur fondamentale, celle de voter la fin de l'exonération de la taxe foncière : « Il n'est pas facile de marquer sa différence dans un groupe. C'est assez vite mal interprété, soit par les autres élus, soit par la presse. Aujourd'hui, je regrette beaucoup d'avoir voté malgré moi cette délibération. » Très respectueuse de Didier Debels mais en désaccord total avec Christiane Inpong, « beaucoup trop radicale pour moi », la conseillère d'opposition décide en septembre dernier de quitter Wasquehal Autrement. Depuis six mois, Stéphanie Ducret assure ne pas se sentir seule mais « libre ». Comment cette maman voit l'avenir ? « Je pense que tout va se faire naturellement. Je garde le blog de mon association sous le coude et continue de l'animer. Une chose est sûre, si je dois me représenter je quitterais Mouvaux. Il me semble indispensable d'habiter Wasquehal lorsque l'on est élu. Je suis très attachée à cette ville. Je ne me vois pas m'engager dans une autre commune que celle-ci. »w 

Commentaires

Bonjour

J'attends avec impatience votre compte rendu du dernier conseil municipal (13 avril 2011) ... vote du budget, subventions ... autant de questions très importantes.
Quelles sont vos positions et analyses ?

Écrit par : Mahieu Sylviane | 22 avril 2011

_____________________________________________
J'ai attendu, mais je n'ai rien vu venir !

Comment se fait-il que ni sur ce blog, ni sur celui de "dédé" il n'y ai pas de compte rendu ?


Cordialement,

Thierry
_____________________________________________

Écrit par : Thierry | 25 mai 2011

Ah...Thierry !
C'est pour voir si vous suivez mon enfant ...

A très bientôt pour de bonnes nouvelles...

Écrit par : SD | 25 mai 2011

___________________________________

Rooooh, mais je vous suis Stéphanie, vous le savez, depuis fort longtemps !

Comment avez-vous pu en douter, ne serait-ce qu'un seul instant ?

Pire, parce que nous avons l'un et l'autre un attachement particulier et contradictoire, je me permet de vous souhaiter, à vous personnellement, ainsi qu'a toutes les lectrices de ce blog qui connaissent la joie de la maternité, un joyeuse fête des mères !

Et je me permet même, un "bisou". Na !

Cordialement,

Thierry.

Écrit par : Thierry | 29 mai 2011

Les commentaires sont fermés.