Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 octobre 2009

ILS SONT VRAIMENT, ILS SONT VRAIMENT, ILS SONT VRAIMENT

ILS SONT VRAIMENT IN-CRO-YABLES !!!

 

CONSEIL MUNICIPAL DU 5 OCTOBRE

 

IL s'y est dit tellement de choses plus saugrenues et hallucinantes les unes que les autres de la part du Maire de Wasquehal et de certains de ses colistiers, que nous allons devoir prendre notre temps pour vous en faire profiter, au risque sinon de vous faire HALLUCINER !

Ils ne se rendent peut être même plus compte du système dans lequel ils sont, nous expliquent qu'ils "gonflent volontairement des enveloppes" ( dixit Jean Philippe Bocquet ), pour obtenir des subventions, nous disent qu'ils vont "négocier avec les élus du PC" après un résultat de vote non satisfaisant ( Dixit Gérard Vignoble), répondent systématiquement à côté de la plaque ( Pierre Lievequin deviendrait il maitre en la matière ), refusent de répondre à nos questions ( ils sont nombreux et génés dans ces cas là), ...

 

Bref encore un grand moment de démocratie à la Wasquehalienne

Détails dans les jours qui suivent...

SD

Commentaires

Hallucinant ce conseil municipal!
On en revient pas d'entendre leurs réponses.
Merci pour ce grand moment car vous avez mis en lumière un mode de fonctionnement extrèmement douteux.A bientôt. Véro

Écrit par : Vero | 06 octobre 2009

heuresement que vous étiez là hier

je n'en reviens pas encore
philippe Boquet a dit : "on a volontairement gonflé l'enveloppe de la subvention"

j'étais tellemnt scotchée que je l'ai noté !

hé il faut qu'ils arrêtent l'alcool ceux là

Écrit par : renée | 06 octobre 2009

Ce conseil municipal ne diffère pas des autres.

Il est sans saveur,et du même acabi que les précédents. La Voix du Nord qualifiait le dernier de "conseil municipal -fleuve". Le rassemblement du 05/10 est en tout point identique.

Vous appuyez votre article sur ce qu'a dit la majorité. C'est vrai, c'est aberrant.
Mais ce qui est le plus "lourd" lors de ces conseils, c'est lorsque le chef de l'opposition prend la parole à tout va, surtout pour ne rien dire. Lorsque le fond du sujet est maîtrisé, alors la critique est infondée ou repose sur des éléments concrets; lorsqu'il n'y a aucun fond, et que l'opposition ne se sert que de la forme, là on peut la critiquer.

Je remarque dans votre article que vous constatez, critiquez, mais vous ne proposez toujours rien!! Ou du vent...Vous brassez de l'air, semble-t-il, car, hormis le fait de vous opposer à tout projet (ce qui est stupide, puisque le chef de l'opposition a reconnu, lors d'un meeting, qu'il s'opposait "pour s'opposer", même s'il avait parfois les mêmes idées que la majorité), que proposez-vous?

Alors constatez, critiquez, mais proposez un projet, une alternative, ou alors défendez tel ou tel projet qui vous paraît sain pour la commune.
Vous n'en sortirez que plus forte, surtout vous, Madame Ducret, qui ne faîtes pas l'unanimité au sein de l'opposition, puisque vous avez perdu votre place de vice-présidente de l'Association W.A au profit de Christiane Inpong...

Le chef de l'opposition ne vous ferait-il plus confiance? Là est un autre débat...

Écrit par : will | 06 octobre 2009

" perdu ma place " ???....que néni monsieur will

je donne , je donne ;-)
il n'y a pas que la politique dans la vie !

vérifiez donc vos sources auprès du "chef de l'opposition" ...

très cordialement

Écrit par : stéphanie ducret | 06 octobre 2009

Will,
Soyez raisonnable et cessez ce procès en non-proposition de Wasquehal Autrement qui va vraiment finir par faire passer la majorité municipale (que vous semblez affectionner) pour des autistes au sein de la population. Au dernier conseil, Wasquehal Autrement a proposé :
- la mise en place de la démocratie à Wasquehal,
- Un conseil municipal tous les 15 jours comme l'avait promis M.Vignoble,
- la mise en route du chantier des impasse Tiberghien > Diderot,
- la mise en place d'une enveloppe équivalente au montant investi dans un terrain de foot pour l'accessibilité des handicapés aux bâtiments municipaux... N’avez-vous pas entendu non-plus les propositions de septembre 2009 ? Alors pour vous, je reprends ici les principales : Wasquehal Autrement propose la mise en place d'un seuil minima des marchés publics, de changer les destinations immuables des vacances des petits Wasquehaliens, de cesser le clientélisme dans les recrutements, d’améliorer les rapports avec LMCU pour obtenir enfin de vrais chantiers d’urbanisme et de voirie à Wasquehal, etc.. etc... Mais peut-être toutes ces propositions remettraient-elles en cause les avantages d'une majorité trop habituée à son confort despotique... Ecouter et considérer les autres est la vraie démocratie.
Quant à la vice-présidence de Wasquehal Autrement, elle suit, elle aussi un processus démocratique annuel (pratique que ne connait pas non plus la majorité...). Je vous convie à la prochaine assemblée générale de Wasquehal Autrement pour assister à une vraie élection démocratique, et vous comprendrez que si les gens ne sont pas candidats... ils ne sont pas élus !
Quant à ma supposée prise de parole permanente et intempestive, elle n'aurait pas lieu si comme le disait M.Bocquet « peu importe la forme pourvu qu'il y ait le fond ». Pour nous, le respect des procédures et un contrôle assidu de l'utilisation de l'argent public (donc des impôts des wasquehaliens) est bien plus qu'une proposition (encore une ! que n'entend pas la majorité) c'est encré profondément et viscéralement chez nous.
Je terminerai par la phrase clé de ce conseil "Là où vous nous demandez de la souplesse, nous vous demandons de la rigueur !"
Autrement vôtre
Didier Debels.
Président de Wasquehal Autrement et particulièrement fier aujourd'hui d'incarner avec Mme Ducret et bien d’autres Wasquehaliens de plus en plus nombreux cette force de propositions qui semble tant vous effrayer puisque vous préférez ne pas l'entendre.

Écrit par : Didier Debels | 06 octobre 2009

Je suis particulièrement étonné, voire choqué, par les propos tenus par le "chef de l'opposition", ou du moins, celui qui se prétend comme tel.

Revenons sur chaque point de votre argumentaire :

- La mise en place de la démocratie à Wasquehal :

il y a peu de temps, dans une de vos parutions, vous avez développé ce concept. La démocratie a parlé il y a 2 ans pour élire Monsieur Vignoble à la tête de la commune. Nier cette réalité, c'est nier le caractère intrasèque des élections municipales, et, a fortiori, du rôle des citoyens lors de cette élection. En d'autres termes, vous remettez en cause un principe constitutionnel : celui de la libre détermination de ses représentants par le peuple.

D'ailleurs, n'est-ce pas paradoxal de demander plus de démocratie à Wasquehal, quand on sait que vous verrouillez à tous les étages l'accès à l'association Wasquehal Autrement?

N'est-ce pas vous qui êtes à l'origine de l'"élection" de la nouvelle vice-présidente, vice-présidente que vous avez, soit dit en passant, choisie, car elle est susceptible de conserver ce poste et son mandat pour la prochaine investiture, alors que vous doutez de Madame Ducret qui, je vous cite, "ne s'investit plus dans la vie politique de Wasquehal, celle-ci habitant Mouvaux", et d'une couleur politique "différente"?

- Article L2121-7 C.G.C.T : "Le conseil municipal se réunit au moins une fois par trimestre". Un conseil municipal bi-mensuel pour une ville de moins de 20 000 habitants n'a aucun fondement, car le nombre de sessions se détermine par la taille de la commune, de la population, et par les projets de la majorité.

Mais peut-être vous ennuyez-vous pour demander des conseils municipaux à tout va...?

- Relativement à la réhabilitation des impasses Tiberghien > Diderot, cela était à l'ordre du C.M du 05 octobre 2009, dans sa 9ème partie (in site de la mairie de Wasquehal, section conseil municipal :
"9 - Urbanisme
Réhabilitation de l’Impasse Tiberghien")

Auriez-vous eu une absence lors de ce débat?

Parlons maintenant de vos propositions pour 2009.

-Il semble aberrant, en tant qu'élu, que la ville paie des formations en droit des collectivités territoriales, et que vous n'y soyez jamais!!!

En effet, vous auriez pu apprendre que "la mise en place d'un seuil minima des marchés publics" n'est pas dictée par les élus, mais par le CODE DES MARCHES PUBLICS!!!! Vous devriez donc investir dans un tel digeste, et surtout vous rendre aux formations dispensées POUR les élus, et dont le budget est assez conséquent...

Mais peut-être pensez-vous être omniscient en la matière...?

- Concernant la destination des vacances des enfants, je suis entièrement d'accord avec vous. Objectivement parlant, un changement de lieu permettrait aux jeunes de découvrir d'autres paysages. Là est une bonne proposition (enfin!)

- Relativement au "clientélisme dans les recrutements", je trouve paradoxal que vous le dénonciez, puisque vous avez interpellé, lors d'un conseil municipal, la majorité, afin de faire recruter votre confrère, Monsieur Motte, au sein d'un poste à responsabilité... De même, Madame Inpong a été savamment choisie avant de devenir vice-présidente, elle qui, à vos yeux, s'investit "davantage" que Madame Ducret... Qui ne dispose "que" d'un garage à Wasquehal.

- Enfin, les rapports avec la L.M.C.U ne sont pas sous-tendus uniquement avec Wasquehal, et vous le savez. Vous devriez être plus objectif dans vos propos, moins impulsif, et plus concret (comme la proposition pour le changement de destination des vacances des enfants). Cela rendrait votre propos plus "constructif", plus "abouti", et surtout plus "mature".

En conclusion, je reprendrais un de vos propos sus-visés qualifiant la majorité : "Mais peut-être toutes ces propositions remettraient-elles en cause les avantages d'une majorité trop habituée à son confort despotique?"

Vos propositions ne sont que du vent. Une partie repose sur votre ignorance (concept de démocratie, minima des marchés publics), l'autre sur votre manque d'écoute des propositions de la majorité lors des sessions municipales.
Quant aux avantages de la "majorité habituée à son confort despotique", on peut se demander si cela ne vaut pas également pour vous, vous qui vous autoproclamez "futur maire de wasquehal" dans vos réunions "internes", et qui cristallisait l'opposition autour de vous à tel point que vos co-listiers sont inexistants...

En attendant une réelle opposition...

"Autrement vôtre".

Vous devriez songer, peut-être, à prendre conseil auprès d'une ou de personnes qualifiées, avant de proposer des projets qui n'ont que de projets que leurs qualificatifs...

Écrit par : will | 07 octobre 2009

Cher Will (ou plus vraisemblablement cher Monsieur ou chère Madame de je ne sais quel service de la mairie de Wasquehal !),

Je ne vais évidemment pas tomber dans le piège grossier que vous me tendez sur ce blog !
Il est une règle d’or chez moi : toujours accepter le débat, la contradiction. En vous répondant pour la deuxième fois je l’accepte. Mais il y a deux conditions préalables :

1°/ qu’il soit constructif, c’est-à-dire si au bout du bout les deux interlocuteurs peuvent chacun faire un bout de chemin pour entendre (voir partager !) l’opinion de l’autre ;

2°/ qu’il soit fait à visage découvert, c’est-à-dire si l’on connaît clairement les deux interlocuteurs pour estimer de la légitimité de leur propos et de leurs sources ;

A partir du moment où votre volonté est juste de créer de la polémique et que vous ne nous donnez pas d’identité précise nous permettant de savoir à qui nous avons affaire, je considère que les conditions d’un débat serein ne sont pas réunies.

C’est pourquoi je cesse là et ne prend pas la peine de répondre à vos divagations.

Maintenant, si vous voulez un débat que je vous propose public suer ces sujets, prenez rendez-vous avec moi (Didier Debels 06 07 17 12 10) et rencontrons-nous pour débattre…. A visage découvert :

Là, je suis d’accord, AUTREMENT je perds mon temps…. Et les journées sont courtes !

Autrement vôtre.
Didier Debels.

Écrit par : Didier Debels | 08 octobre 2009

Je ne suis, aujourd'hui, pas étonné de votre réponse, si tenté qu'elle en soit une...

Votre propos est à la hauteur de votre "incompétence".

Remettez-vous en question, et proposez un programme tenant sur des projets réfléchis et mûris. Vous y gagnerez sûrement en crédibilité, Monsieur "le futur maire de Wasquehal"...

A bon entendeur...

Écrit par : will | 08 octobre 2009

Rassurant de lire que l'on veut nous détruire en essayant de monter notre groupe de personnes les unes contre les autres, cela démontre notre unité et la crédibilité de nos actions.

Toujours décevant que des citoyens n'approuvent pas plus de transparence sur les dépenses publiques.

Écrit par : DRELON | 10 octobre 2009

Madame Drelon,

Je n'essaie nullement de vous monter les uns contre les autres, je ne fais que retranscrire des faits, ou des vérités.

Si ces derniers sont trop difficiles à entendre, il serait peut-être plus simple de vous retirer de la politique. En effet, vous savez sûrement que certaines personnes seraient prêtes à tout pour obtenir le pouvoir. De plus vous connaissez sûrement l'adage disant que "plus vous donnez de pouvoirs à un homme, plus il est tenté d'en abuser".

Vous parlez de crédibilité. La crédibilité, Madame, est de dire, haut et fort, toutes les vérités; en la matière, l'opposition ne peut se targuer d'être toujours crédible, quand on voit ses prises de position. La crédibilité serait d'avoir un programme qui tienne la route, non de critiquer à tout va les actions des autres, en ayant comme alternative qu'un pantin désarticulé qui fait des cabrioles.

Vous parlez également d'unité. L'opposition wasquehalienne est-elle vraiment unie, lorsqu'on sait qu'à l'intérieur même de W.A un homme prend en charge de manière despotique la gestion et le fonctionnement de l'association dite "citoyenne" dans ses statuts?

Plus encore, si l'opposition était si "unie" que vous le dîtes, pourquoi celui qui se targue d'être le chef de l'opposition a-t-il envoyé un mail particulièrement incisif à Madame Ducret relatif à sa participation dans la vie politique de Wasquehal? Pour lui signifier que sa fonction de vice-présidente au sein de W.A n'était plus souhaitée?

Je suis d'accord avec vous sur le fait que vous souhaitez plus de transparence dans les finances publiques locales. D'ailleurs, cela est légitime et découle d'un des cinq principes fondamentaux des finances publiques : la sincérité dans ces dernières.

Mon commentaire précédent était objectif, et fondé sur des éléments sains. Il n'y avait aucune animosité de ma part. Mais si vous voulez jouer cartes sur table, je serai dans l'obligation de dévoiler certains faits pouvant impacter sur l'opposition. Là, ça remettrait "les pendules à l'heure". Mais je m'y refuse, car je ne suis pas ici dans le seul but de critiquer, mais dans l'objectif de vous montrer qu'un programme se construit "ensemble", et non pas par la vision d'un seul.

Écrit par : william | 11 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.