Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 février 2009

Un des bons cotés de la politique Wasquehalienne

Souvenez vous...           Les opposants d'hier !!
 
Ludovic Bargibant tête de liste face à G.V....embauché en Mairie
Patrick Pennel membre de l' Association Citoyenneté....rentré dans le Conseil Municipal en cours de mandat précédent
Arnaud Vanhelle membre de l' Association Citoyennété....rentré dans ce Conseil Municipal.
Francis Provost tête de liste face à G.V....Conseiller Délégué
Eliane Roussel membre d'une liste d'oppostion... Conseillère Déléguée
Pascal Duthoit membre de l'opposition Wasquehal Autrement...embauché en Mairie
Jean Philippe Bocquet membre de l'Association Citoyenneté...rentré dans le Conseil Municipal
Christine Bocquet membre de l' Association Citoyenneté, épouse d'un nouvel élu, ...embauchée en Mairie
A qui le tour ??
 

Commentaires

A qui le tour ? Au prochain qui geulera un peu et qui n'aura aucun srupule à faire passer ses intérêts personnels avant l'intérêt collectif... et ils sont nombreux à Wasquehal ! Notre Gégé local l'a bien compris et depuis longtemps : Renier ses opinions pour un salaire, une subvention, une présidence, une embauche familiale, est très tendance dans ce monde fait d'individualisme et de défense de ses intérêts persos... et permet - en plus - de faire taire les contradicteurs ! Les Wasquehaliens (à part vous et Monsieur Debels et encore on verra, il est là depuis pas très longtemps !) échappent pour l'instant à la règle... Pourvu que ca dure... Mais soyez sans crainte, tous ceux qui ont vendu leur âme pour un petit intérêt perso sont grillés aujourd'hui et dans les années à venir. Gégé a fini sa pitoyable carrière. Ceux qui s'opposent puis collaborent seront entraînés dans son sillage et son pitoyable bilan.

Autre chose (pendant qu'on y est) :
Ou en est-on sur les indemnités du Maire ? Le bateau ? Tenez-nous au courant. C'est essentiel.... et continuez à nous donner votre point de vue que - perso - je trouve assez juste, bravo.

Bernard B.

Écrit par : Bernard B. | 12 février 2009

Mon cher Bernard...

Je reprend votre "qui n'aura aucun scrupule à faire passer ses intérêts personnels avant l'intérêt collectif". Découvririez-vous la politique et la nature humaine ?

Regardez ailleurs que le microcosme wasquehalien.. Regardez (par exemple) un Eric Besson, qui a vendu son âme à des idées qu'il combattait quelques semaine avant... Vous êtes étonné ? Vous êtes étonné que les gens pensent à leur "peau" avant celle des autres ? Le monde n'est pas peuplé d'Abbé Pierre ! Réveillez vous !

S.Ducret (vous allez penser que je radote) a elle aussi quitté la majorité municipale pour s'opposer... Et pas pour les motifs "généreux" que vous pourriez envisager.

Chacun d'entre nous a (ou aura) l'occasion de la jouer perso contre la collectivité. L'individu qui accepte un paiement non déclaré aux impots joue contre la collectivité. Même le VRP qui charge ses frais joue contre l'entreprise, donc contre la collectivité. Bien sur, chacun jurera la main sur l'honneur "moi jamais !".. Même pas d'avoir demandé au médecin de rajouter un médicament sur son ordonnance (genre aspirine) pour se le faire rembourser ?

Ce qui m'agace c'est de jeter l'opprobre sur un phénomène courant, et ce que met en exergue l'article pour lequel nous mettons notre commentaire ici, n'est que le ressentiment humain d'avoir été laché. Mais chacun voit midi à sa porte ! Bien sur, hors contexte personnel, chacun dirait "Moi ? Jamais je n'accepterais !".. Je ris d'avance, ne serait-ce qu'avec la petite expérience de la nature humaine que m'a apporté la vie, dans ce genre de situation.

A propos, Stéphanie, soyez claire pour éviter les amalgames, indiquez précisément "Qui appartenait à quelle liste"...

Cordialement...

(A propos, je ne suis pas "blanc-blanc"... moi aussi j'ai défaillé qqfois, je ne suis qu'un Homme. Errare Humanun Est)

Écrit par : Thierry | 12 février 2009

Si mme ducret avait eu besoin d'argent elle aurait fait comme les autres, elle aurait continué à suivre gentimment
elle a au moins eu les moyens de ses opinions
je veux dire qu'en disant tout haut ce que bcp pensent tout bas, elle savait qu'elle y laisserait 250 eruso d'indemnité par mois

mais c'est du passé
le maire lui, continue à embaucher ses ennemis pour qu'ils lui fichent la paix

honte à eux

espérons que les gens honnetes continueront à se battre

Écrit par : françoise | 12 février 2009

Francoise,

Vous avez raison : S.Ducret n'a pas eu besoin d'argent, effectivement...

Mais à priori ce n'est pas le cas des gens qui ont accepté un emploi...

Honte à eux d'avoir accepté un emploi, juste pour vivre, ce qui en fait des gens "pas honnêtes" ? Je vous laisse juge...

Cordialement,..

(A propos : Je cumule grassement 3 emplois et travaille 7j/7.. Quel malhonnête je fais !)

Écrit par : Thierry | 13 février 2009

Thierry,

N'avez vous pas envie de changer la nature humaine ? De préférence en la tirant vers le haut ? Si elle vous convient en l’état, c'est tant mieux... pour vous. Moi, je ne m’en contenterai pas. Quel manque d’ambition et de générosité! Mais derrière vos grands discours je sens que vous devez faire partie de ceux qui se rangent toujours derrière les majorités pour être dans le camp des plus forts, des mieux pensants…. Et du pouvoir qui détient donc la vérité. C’est tellement plus rassurant. Avant 36, vous sous seriez rangé derrière la majorité qui pensait que les congés payés étaient un luxe superflu, en 45, vous nous auriez dit qu’il était bien que les femmes ne votent pas, et en 81 que couper la tête des meurtriers n’était que justice… Vous auriez tenté de nous convaincre que « c’est comme ca » et que l’on y changera jamais rien. Des hommes et des femmes, aujourd’hui reconnus par tous (Blum, Veil, Badinter… et je ne me prends pour aucun d’eux !), cités aujourd’hui en exemple dans les écoles se sont indignés, ont relevé le niveau… pour l’intérêt collectif sans jamais vendre leur âme. Mais ca, ca doit vous sembler étrange cher Thierry. Pas à moi. C’est probablement ce qui nous différencie.

Mais c'est votre droit d’énoncer des banalités à priori consensuelles et de croire qu'elles sont (seront ?)"parole d'évangile". Vous avez aussi oublié de nous parler du bon sens populaire, etc...

Moi et d'autres, comme Mme Ducret (mais je ne veux pas parler pour elle), avons la faiblesse de croire que les niveaux (de compréhension, d'analyse, de curiosité, de remise en cause, etc...) peuvent s'élever... et ce ne sont pas ceux "qui font passer leurs intérêts personnels avant leurs opinions" qui y contribuent. Voilà mon propos. Simple et respectable, je crois. C'est votre droit et votre liberté de penser "qu'on y peut rien!". Je vous le dis, votre discours est… affligeant.

Quant à M.Besson auquel vous faites référence, bien entendu que cela m’a indigné. Il y a dans tous les camps, partout (y compris (surtout ?) à la Mairie de Wasquehal) des gens de fort peu de conscience. A commencer par le premier magistrat de Wasquehal lui-même qui vient de se découvrir un nouvel grand ami de toujours : Hervé Morin qu’il vomissait encore il y a un an ! Il est vrai qu’avec un tel exemple de si peu de considération pour la parole et le sens politique, d’autres suivent le chemin. Mais plutôt que de condamner les faibles d’esprits qui « retournent leur veste » je pense plus juste de dénoncer les machiavéliques qui les embauchent et entretiennent ainsi la confusion des genres et de la pensée. Le coupable dans l’affaire « Besson » est notre président. Que M. Besson soit assez bête pour avoir accepté, c’est son problème et un bien mauvais calcul sur 5 ans seulement. Dans l’affaire « Bargibant, Vanhelle, Pennel, Provost, Roussel, Duthoit et Bocquet (mari et femme) » le coupable principal est notre Gégé local, assez bête pour penser que des gens qui ne pensent pas comme lui peuvent devenir des fidèles de son action politique. Il faut être bien bête (ou bien seul ?) et avoir peu de considération pour son propre camp pour aller chercher chez les autres ce que l’on est censé avoir chez soi !

Pour rester avec Besson : il propose aujourd’hui avec ses nouveaux petits camarades de droite la délation civique et citoyenne. Ca doit vous plaire ca, vous qui aimez tant donner des leçons de comportement et de « bien penser ». Tout comme votre héros, notre Gégé local, qui demande aux habitants lors des réunions publiques de dénoncer les incivilités… (réunion du Capreau en décembre 2008). Ca vous plait ca, Thierry… à chacun ses méthodes et ses références. Les Wasquehaliens ne s’y trompent pas : le Capreau n’est pas devenu un vaste champ de bataille (la délation c’était pendant la guerre) où les bien-pensants de votre espèce dénoncent les « autrement » pensants, donc les mal pensants, donc le mal. Je vous laisse dans votre étroitesse d’esprit : Conseil pour conseil, sachez qu’il y a aussi à Wasquehal (j’en connais !) des hommes et des femmes droits, qui luttent pour l’intérêt collectif et ne vendent pas leur âme pour un intérêt perso.
A propos d'intérêt, vous nous dites cumuler trois emplois et travailler sept jours sur sept. Premier conseil : arrêtez. Reposez vous. La sur-activité vous tape sur le système et altère votre jugement. Lisez, sortez, refaites l’histoire, prenez de la distance. Si, de surcroit, il s’agit de trois emplois à temps plein, c’est illégal. Si ce sont des emplois à temps partiel, il n’y a donc rien d’exceptionnel là dedans. Désolé.

Bises à Gégé.

Bernard B.

Écrit par : Bernard B. | 13 février 2009

Mon cher Bernard...

Vous tenez des propos, qui à l'instar de votre mentor D.Debels, jugent les gens sans les connaitre (et tente même de les rabaisser). Pour ma part, quand je distille une information (et non un jugement) sur S.Ducret, il s'avère d'information, et non de "je suppose".

Comme vous m'attaquez, par l'intermédiaire du "supposé" et non du "je sais". Je vais vous répondre à vous uniquement.

Vous pensez pouvoir changer la nature humaine ? Super ! Démagogique, mais top ! Mais l'état de la nature humaine ne me convient pas (malgré ce que vous "supposez"..) et je tente juste le pragmatisme, pas l'utopie. Si je me souviens bien, Nicolas S. avait bien le slogan "Ensemble tout deviens possible".. Bien. A contrario de la "majorité" des Francais (dont je ne fais pas partie, là encore vous vous trompez), je n'ai pas voté pour lui sur ce slogan, mais pour S.Royal (déjà expliqué qqpart sur ce blog).

De plus, rien ne vous autorise à juger de mon point de vue "supposé" (une fois de plus) sur les grèves de 36, sur le vote des femmes ou sur la peine de mort.

Sur ce dernier point, cher Bernard, je vous prierais d'être plus courtois que vos propos ne le laisse entrevoir. En 81 j'étais déjà dans l'action Syndicale, et me "supposer" être "pour" la peine capitale (je vois que vous ne me connaissez pas) est une manière de "supposer" des opinions proches de l'extrême droite, reforcé par votre propos "(...)la délation civique et citoyenne. Ca doit vous plaire ca, (...)".

Vous ne devez pas lire ce blog régulièrement, ce qui vous permettrait de savoir de quel bord je suis.

Je ne vous tiens pas rigueur de vos propos précédents (qui ont du être écrits soit dans la précipitation, soit sous la colère) et qui sont proches de la diffamation. Je vous demanderais de ne plus les réitérer, et au moins de ne plus me prêter ces basses pensées auxquelles je n'adhère surtout pas (et que je combat au quotidien). Je ne vous ai pas insulté, faites en donc de même. La courtoisie (et la politesse) sur ce blog sont de mise,... même si le point de vue sur les idées est différent.

De même, concernant mes activités professionnelles : Ne vous moquez et ne rabaissez pas les gens qui travaillent. N'oubliez pas que vous êtes lus ici, et que vous donnez une très mauvaise image...

Très cordialement,


"N'avez vous pas envie de changer la nature humaine ? De préférence en la tirant vers le haut ? Si elle vous convient"

"e sens que vous devez faire partie de ceux qui se rangent toujours derrière les majorités"

Écrit par : Thierry | 14 février 2009

Bref, vous êtes en train de nous dire que faire de la politique à Wasquehal, c'est comme aller à l'ANPE de sa ville, ben franchement vous avez carrément raison !!!!

"il"a toujours acheté tout le monde : amis, ennemis, employés, maitresses, ...etc etc mais c'est facile avec NOS sous !

tenez bon stéphanie ducret, vous au moins vous êtes jeunes en plus et les gens vous aiment bien

andré

Écrit par : andré D. | 15 février 2009

Cher André,

Vous vous méprenez sur mes propos : Je n'ai pas défendu l'embauche par la mairie, mais les gens qui ont accepté un emploi à la mairie... nuance !

L'expression "Chacun voit midi à sa porte" ne date pas d'hier et est claire: Les intérêts personnels avant ceux collectifs...

Voilà, je ne blâme pas ceux qui ont cédé à la tentation...

Très cordialement,

Écrit par : Thierry | 15 février 2009

Stéphanie,

Il y a des vérités que j'aime afficher. Je n'ai pas de tabou sur ce sujet.

Eh oui, j'ai voulu participer à une action citoyenne avec toi. A l'époque je croyais en ta volonté de construire ensemble (et avec d'autres) un projet pour notre ville... Mais quelle déception...

Malheureusement, j'ai découvert après quelques temps que nous ne partageons pas les mêmes objectifs. Il est dommage que ta rancœur ait pris le dessus. Si ton nouvel engagement permet de régler tes comptes, il en demeure pas moins un grand gâchis.

Mon engagement dans la vie municipale n'est que la résultante d'une volonté profonde d'agir pour notre société. J'ai maintenant le devoir d'écouter, proposer et défendre les projets des Wasquehaliens.

PS : La liste des personnes qui ont quitté ton association à cette époque illustre bien mes propos.

Arnaud Vanhelle.

Écrit par : Vanhelle Arnaud | 16 février 2009

Arnaud,

Personnellement, je vous remercie de confirmer "de l'intérieur" ce que je ressens depuis longtemps par l'intermédiaire des propos tenus sur ce blog.

Je soupçonne, de mon point de vue, D.Debels (eu égard aux propos d'un de ses ex-colistier tenu dans la presse lors de sa démission). Peut-être me trompe-je ...

Mais votre remarque, Arnaud, a au moins le mérite de relancer le débat (voir de nous éclairer) sur le sujet "fait on passer notre intérêt personnel avant l'intérêt public ?" ...

Juste pour en terminer, je vous laisse songeur sur les propos de Bernard B. (du 13/02/2009, ci dessus) qui déclarait :
[Moi et d'autres, comme Mme Ducret (...), avons la faiblesse de croire que les niveaux (...) peuvent s'élever... et ce ne sont pas ceux "qui font passer leurs intérêts personnels avant leurs opinions" qui y contribuent.] .. A méditer :-)

Cordialement,

Thierry, rassuré

Écrit par : Thierry | 16 février 2009

Que de Blablabla pour indiquer que monsieur Gérard VIGNOBLE ne connaît plus depuis quelques années la science de la morale. C’est dommage de déconsidérer l’éthique, c’est la base des mots « Liberté, Égalité, Fraternité » devise de la République française.

B. MESUREUR

Écrit par : B.MESUREUR | 21 mars 2009

Excellent travail, j'ajoute votre blog à mes favoris. Bonne continuation et longue vie à votre site !

Écrit par : cotes | 06 avril 2010

Les commentaires sont fermés.