Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 octobre 2008

C'est de votre argent dont il s'agit !

REMBOURSERA ? REMBOURSERA PAS ?..
 
Nous allons revenir en détail sur les délibérations du Conseil Municipal de ce 30 septembre 2008, mais avant toute chose, nous tenons à vous remercier ici chaleureusement pour votre présence en Mairie à 18 h 30.
C'est un soutien indéniable et indéfectible que nous apprécions.
 
Ils vont donc devoir rembourser ?
Le maire, souvenez vous, s'était fait voter par sa majorité une indemnité à laquelle il ne pouvait pas prétendre.
Nous avions alors, avec les élus du groupe Wasquehal Autrement, alerté l'ensemble des élus sur cet octroi abusif.
En effet, seules les villes de plus de 20 000 habitants ou bénéficiant de la DSU pouvaient percevoir un tel montant ( environ 3300 euros mensuels pour le Maire)
Malgré nos remarques, ils ont TOUS accepté de passer outre la loi et ont donné leur accord.
Le Préfet , que nous avons alerté par le biais du tribunal administratif, a demandé à Gérard Vignoble de revoir sa copie.
Ce qu'il a donc été obligé de faire en séance publique du Conseil.
Oui mais...
Quand on se verse trop d'argent pendant plusieurs années, ...il faut le rendre, non ?
Ca a un nom, n'est ce pas???
Les élus de la majorité, ont une fois encore TOUS levé la main pour donner leur accord sur une nouvelle délibération dans la quelle les montants sont certes revus à la baisse, mais ou il ne s'agit pas de remboursement.
Appelez ça comme vous voulez, pour moi, stéphanie Ducret, c'est de la COMPLICITE.
Et c'est gravissime.
 
Pour votre information,sachez que les deux élus communistes " de l'opposition ?? ou de la majorité !!" ( à vous de choisir ! )ont eux aussi voté POUR, un peu normal, puisqu'ils sont concernés, ayant eux aussi une indemnité....
 
Nous ne laisserons rien passer, et suivrons le dossier en le confiant aux tribunaux, qui décideront.
En séance, Gérard Vignoble (Mr le Maire !) a fait savoir qu'il serait son propre avocat car il sait LUI qu'il avait droit à cette indemnité majorée de 1000 euros mensuels environ car il a travaillé beaucoup....
 
Et oui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A SUIVRE ...  A trés bientot sur ce blog...
Par ailleurs, merci encore à nos électeurs qui  ont placé leur confiance aux hommes et aux femmes de la liste " WASQUEHAL AUTREMENT "
c'est  grace à eux que nous avons la possibilité de défendre l'argent de l'ensemble des contribuables Wasquehaliens ! car, nous le rappelons, sans notre intervention, les choses seraient restées en l'état. 

Commentaires

En tapant Wasquehal sur un moteur, j'ai trouver votre blog !

il est interessant !
je suis en retraite, j'ai du temps,je prends Nord Eclair je l'ais lu ce matin, celà n'a pas grand rapport avec ce que vous dites ?
Comment faire pour adhérer à votre équipe ?
je ne comprends pas pour les communistes ! ils ont aussi de l'argent de la mairie ? POURQUOI ??

Écrit par : Henri | 01 octobre 2008

Bonjour

Vous pouvez faire vos commentaires à votre façon mais il faut quand même un peu de rigueur et surtout de mémoire pour pouvoir se permettre d’attaquer les personnes.

Le premier vote concernant les indemnités a eu lieu le 28 mai 2009 ; Les deux élus communistes étaient excusés, (nous vous avions même donné pouvoir concernant le vote sur le règlement intérieur)
Ils n’ont donc aucune responsabilité concernant cette délibération qui a été annulée et revotée ce 30 septembre.
Le 30 septembre, nous avons voté la délibération car elle est pleinement légale. Le Maire est au maximum autorisé (65%), le 1er adjoint est à 23,02% alors qu’il peut prétendre à 27,5%, les autres adjoints sont à 11,51% alors qu’ils peuvent aussi prétendre à 27,50% et la somme globale des indemnités est légèrement inférieure au maximum autorisé par la loi soit 140 297,25 € par an.

Notre vote n’est certainement pas en rapport avec le fait que nous ALLONS touché une indemnité car comme vous n’êtes pas sans le savoir notre délégation prend effet au 1er septembre. Rassurez vous nous n’avons rien touché en trop puisse que nous n’avons jusqu’à ce jour rien touché !

Quant à ce qui c’est passé pendant le mandat précédent vous me faites bien sourire !

Au-delà du fait que la délibération du 3 avril 2001 ait été validée par la Préfecture car légale vous ne me paraissez pas la mieux placée pour la critiquer !

En 2001 à la mise en place du conseil municipal, vous étiez bien dans la majorité de G. Vignoble avec une délégation donc une indemnité !
Le 3 avril 2001 vous avez bien voté la délibération qui vous permettez de toucher une indemnité comme conseillère déléguée !

Cette indemnité était basée sur la catégorie + 20 000 habitants car Wasquehal touchait à cette époque la Dotation de Solidarité Urbaine.
Alors si vous persistez à considérer qu’il y a eu des trop perçus, c’est VOUS qui devez rembourser, certainement pas les conseillers communistes qui je le rappelle jusqu’à ce jour n’ont jamais touché un seul euro de la Mairie … ce qui n’est pas votre cas !

Alors Madame Ducret un peu de respect s’il vous plait !

J’en profite pour rappeler à tous vos lecteurs que votre délégation en 2001 était « la Citoyenneté » et que cela vous faisait bien sourire quand l’opposition revendiquait l’obtention du bureau prévu déjà à l’époque dans le règlement intérieur, c’était pourtant de votre responsabilité de faire respecter la citoyenneté dans le fonctionnement de la Mairie.
Vous aviez déjà à l’époque une curieuse conception du respect des personnes

Pour terminer : Réglez vos comptes avec le Maire si vous voulez mais ne nous mêlez pas de près ou de loin à vos bassesses qui, à notre encontre, frisent la diffamation.

Francis Provost

Écrit par : Provost Francis | 01 octobre 2008

En fait Mme Ducret, les communistes vous ont critiquée parce que vous aviez travaillé pour vignoble et ils sont bien embêtés parce qu'aujourd'hui ils font pareil
je comprend qu'ils ont honte

Écrit par : josé | 02 octobre 2008

Mr Prouvost

Vous n'avez pas répondu à ma question ?

Pourquoi touchez vous de l'argent de la commune depuis le pREMIER sEPTEMBRE ?

Écrit par : Henri | 02 octobre 2008

Réponse à : Henri :

De la THEORIE à la PRATIQUE !
Lors de la campagne électorale, nous l’avions écrit, nous l’avions affirmé, nous nous étions engagés concernant la situation sociale de nombreuses familles qui vivent difficilement.

« A Wasquehal, des familles « galèrent » et ne peuvent se faire entendre, je m’y engage :
PORTER LEUR VOIX SERA MA PRIORITE »

c’est par cette phrase que se terminait notre circulaire électorale pour l’élection municipale du 9 mars 2008.

Depuis de nombreux mois, de nombreuses années, nous intervenons au Conseil Municipal pour faire prendre en compte la situation des familles les plus en difficulté. Que cela soit pour le logement social, pour interdiction des coupures d’électricité, de gaz et d’eau, que cela soit pour l’aide et l’accompagnement à apporter à tous nos concitoyens qui ne se retrouvent pas dans notre société de consommation nous avons toujours été présents et à l’initiative.

Quand le Maire de Wasquehal nous a proposé de travailler ces questions, nous a proposé de pouvoir faire avancer nos idées, nos propositions et cela en toute indépendance politique, sans négociations, sans marchandage, sans compromis ni compromission, nous avons décidé d’accepter ces responsabilités, nous avons accepté de nous mettre au service des Wasquehaliens qui en ont le plus besoin.

Ces responsabilités importantes nous les assumons avec toutes celles et tous ceux qui se retrouvent dans nos valeurs de gauche et qui souhaitent vraiment qu’à Wasquehal la cohésion sociale prenne toute sa place et devienne une richesse commune.

Depuis le 1er septembre la délégation "au logement social" est effective et génére une indemnité en tant que conseiller Délégué auprès du Maire.

Vous pouvez aussi visiter notre site :
http://agauchewasquehal.over-blog.com/

Écrit par : provost Francis | 02 octobre 2008

Cher Francis,

Merci d'avoir remis les pendules à l'heure concernant les indemnités versées aux élus, et donnant ainsi une idée plus claire pour les néophytes.

J'ajouterais une précision cependant, sans entrer dans la polémique, que la redistribution a été revue vers la fin du précédent mandat de Gérard Vignoble (pour rappel rapide, la mise dans un "pot commun" des indemnités pour une redistribution globale). Serait-ce l'évènement qui a déclenché le départ de S.Ducret pour la dissidence ? Ou ses attentes étaient elles plus importantes ?

Cordialement...

Écrit par : Thierry | 02 octobre 2008

Moi non plus je ne porte pas mme stéphanie ducret dans mon coeur.
mais il faut reconnaitre que ses moyens lui ont permis de faire une croix sur ses attributions quand elle s'est mise en colère.

ER

Écrit par : Eliane | 02 octobre 2008

Eliane, savez vous parler francais ? parce que moi y en a pas bien vous comprendre.
Allez, calmez-vous, respirez et reformulez de manière compréhensible... Au fait, plus bavard sur les blogs qu'en conseil les cocos....
Béa.

Écrit par : béatrice | 02 octobre 2008

Béatrice,

Je pense qu'Eliane à voulu simplement dire que Stéphanie Ducret a pu se passer de ses indemnités d'élu grâce à son niveau de vie.

Coté "coco" (sic), l'internet est plus un lieu d'échange de propos, et de débats plus ouvert que ne puisse l'être un conseil municipal, ... Peut être que certain considère ce dernier lieu comme une salle de spectacle (lol) ?

Cordialement...

Écrit par : Thierry | 02 octobre 2008

Salut Thierry !

T'es de retour ?
Comment vas tu ?

Écrit par : Pascal | 03 octobre 2008

Merci pour votre réponse,

Si j'ai bien compris, on vous donne à vous de l'argent, pour que vous fassiez entendre la voix de ceux qui n'en ont pas !!

En ce qui me concerne je connais des personnes au resto du coeur, à la paroisse qui s'occuppent des défavorisés tout à fait bénévolement, et du temps ils en donnent ! croyez moi !
et quant il s'agit d'argent c'e sont eux qui mettent la main à la poche, c'est également vrai dans la plupart des associations.
Toutes ces personnes qui donnent de leurs temps sont scandalisés quand ils entendent certains discours sur les indemnités ! car ils n'ont pas la chance d'avoir le contibuable à ponctionner !!

Vous les politiques c'est facile, quand j'étais jeune, on me disait " la politique c'est l'assiette au beurre" je ne comprenais pas ! mais maintenant j'ai pigé !


Tous les prétextes sont bons pour s'octroyer plus et encore plus !
je ne parle pas de vous car tout compte fait c'est pas grand chose, mais je le pense en général !

Écrit par : Henri | 03 octobre 2008

Je suis en phase avec vous Henri, mais quand vous dites: PAS GRAND CHOSE , c'est combien ?

Écrit par : Béatrice | 03 octobre 2008

Henri,

Je comprend votre propos. C'est vrai que le regard porté par notre opposition ici n'est qu'un problème "local" (ce n'est pas réducteur bien au contraire).

Il est vrai que ce qui me révolte le plus n'est pas à ce niveau de la démocratie. Jetez juste un coup d'œil beaucoup plus haut dans la hiérarchie (vous savez ? Le petit nerveux qui se prend pour De Funes?). Sachez que lorsqu'il a pris ses fonctions en mai 2007, il a continué de percevoir ses indemnité de ministre de l'intérieur jusqu'en Décembre !!! (En plus de son salaire de président, bien entendu).

Le pouvoir ferait-il l'image, et casserait-ilà ce point l'humanisme et les grandes idées de nos combattants politiques ? C'est la grande question....

La déconvenue de Pascal Duthoit, avec sa démission du groupe d'opposition "wasquehal autrement" en serait elle l'illustration ?

Si l'on regarde les propos qu'il a livré à la presse (NE et VDN de mercredi 1/10/08) : « Je souhaitais par mon engagement être utile et efficace en collaborant aux projets d'intérêt public locaux, mais force est de constater que je ne peux, dans le groupe Wasquehal Autrement, que suivre les instructions du président de groupe qui ne permet aucune opportunité d'ouverture. », [SIC!]

Ca laisse pantois quand même... non ?

Cordialement,...

(A Pascal : "Coucou", oui, je suis toujours la, mémé quand je ne dis rien. Il est clair que des qu'il y a de l'animation je pointe le bout de mon clavier ;-)

Écrit par : Thierry | 03 octobre 2008

Thierry

Tu nous dis que les propos de ce monsieur ont de quoi laisser " pantois " soit, mais peux tu nous parler de l'autre démission, celle de l'adjoint de ton " proté gé gé " !!

par ailleurs, le maire que tu adules ne touche t'il pas encore, au moins partiellement ,ses indemnités de député et n'était il pas un sérieux soutien de l'UMP ( parti politique du petit nerveux ! ) aux derniéres législatives ?

a te lire,
cordialement

Écrit par : Pascal | 04 octobre 2008

je repose ma question,
combien touche Mr Prouvost ?

Écrit par : Béatrice | 04 octobre 2008

Cher Pascal,

Encore une fois (et j'en suis désolé), ca n'est pas mon protégé...

Pour ce qui est des indemnités parlementaires, petit point sur législation..

Les députés percoivent une indemnités, lors de leur mandat, d'un montant défini dans les textes. A l'heure actuelle, elle est de 5 195, 13 € net (soit 6 987, 69 € bruts mensuels) depuis le 1er mars 2008. C'est ce que touche tous les députés à l'heure actuelle, de gauche comme de droite.

Pour la sortie de mandat, les députés bénéficient (entre autres avantages) d'une "Allocation d'aide au retour à l'emploi" (sic). C'est est un dispositif spécifique d'assurance chômage à l'instar de ce qui existe pour les salariés du secteur privé, les députés ne relevant pas, en effet, du régime des Assedic.

- L'allocation repose sur le principe de solidarité entre les députés : Le dispositif est financé par une cotisation – 0,5 % de l'indemnité parlementaire de base – prélevée chaque mois à cet effet sur l'indemnité parlementaire des députés en fonction et reversée au Fonds de garantie de ressources des anciens députés.

- L'allocation est temporaire et dégressive : L'allocation est versée pendant une durée maximum de 3 ans. Le montant du plafond représente 100 % de l'indemnité parlementaire de base pendant les 6 premiers mois, 70 % pendant le 2ème semestre, 50 % pendant le 3ème semestre, 40 % pendant le 4ème semestre, 30 % pendant le 5ème semestre, puis 20 % pendant le dernier semestre.

- L'allocation est différentielle : L'allocation est égale à la différence entre un pourcentage - dégressif dans le temps - de l'indemnité parlementaire et le total des ressources personnelles de l'allocataire. Les indemnités liées à l'exercice de fonctions ou de mandats locaux, comme les autres revenus de quelque nature qu'ils soient, sont ainsi déduits du montant de l'allocation.

Voilà qui est dit. C'est dans la loi.
Je suis d'accord avec nous, les chomeurs dans ce pays ne sont pas tous logés à la même enseigne, et l'on ne leur impose pas la règle du "refus de deux emplois raisonnables" (re-sic)...

Pour ce qui est de la Présidence, c'est un dérogation qu'il a demandé à lui même et qu'il s'est vu le bonheur de s'accorder. Il est vrai qu'il est dans la misère le brave homme.. Obligé d'emprunter le yacht et les demeures des autres pour allez en vacances !!! Il était temps qu'il s'augmente. Remarquez, maintenant il part en vacances dans la famille de sa femme, c'est toujours ça d'économisé !

Pour le soutien à l'UMP (de votre point de vue) il est évident que je n'étais pas pour. Ca n'est pas ma famille politique, ni mes convictions, il est bon de le rappeler...

Cordialement,..

Écrit par : Thierry | 04 octobre 2008

Merci pour cette réponse trés claire et ce qui concerne les indemnités ! mais qu'en est il de la démission de l'adjoint " U M P " ??

cordialement,

Écrit par : Pascal | 05 octobre 2008

Pascal,

Pour ce qui est de la démission de l'adjoint UMP de la majorité je ne dirais pas "1 partout" (comme il s'est dit entre Gérard Vignoble et Didier Debels lors du conseil) ... Nan.. même pas.

En réalité je suis entre le "j'm'en fou" et "un de moins" (là c'est parce que c'est pas ma famille politique, vous l'aurez compris vous même lol )...

Donc voila. Ce sera pas le premier à ne pas être en contradiction avec Gérard Vignoble, ni même le dernier. Stéphanie Ducret est elle-même passée par là..

Je sais, je sais, ma réponse est décevante, mais c'est la réalité...

Cordialement,

Écrit par : Thierry | 06 octobre 2008

Bonjour à vous

vous qui étes des politiques, la crise c'est quoi dans le quotidien municipal ?
A la télé c'est à chaque instant, à la radio,dans la presse !
mais dans les communes... R A S ??

Écrit par : Cécile | 24 octobre 2008

Chère Cécile;

Bien que n'étant pas un politique (hé non !) je peux vous donner des indications rapides sur les répercutions de la crise sur les communes. Toutes les collectivités locales (Communes, Communautés de communes, Départements et Régions) peuvent être touchées par la crise. En effet, toutes ces structures ont besoin d'emprunter (ne serais-ce que pour construire).

Ces structures sont confrontées à l'heure actuelle à des refus bancaires (ou diminution de la capacité d'emprunts). Ce qui peut bloquer par là même les investissement.

Reste que pour certaines communes, un vice caché : Afin de disposer de fonds rapidement, elle puise dans la partie "fonctionnement" de leur budget pour entamer des "investissements" qui seront financés par la suite. Un emprunt bancaire servant à rééquilibrer les choses en fin d'année.. Sauf qu'à l'heure actuelle, il va être délicat d'obtenir ces emprunts :-(

Et vive le capitalisme !

Cordialement,

Écrit par : Thierry | 24 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.