Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 juin 2005

Des conseils de quartiers pour Wasquehal ?

Je termine à l’instant un livre qui raconte les dix dernières années du développement de la démocratie locale à Lille*.

Oh, je ne dis pas que tout ce qui y est décrit est rose, l’auteur ne cache pas les difficultés, les ambiguïtés et les limites des actions mises en place pour donner plus de place aux citoyens dans la vie publique, pour ne pas leur donner rendez-vous seulement une fois tous les six ans…

Mais il montre bien ce que de plus en plus nous sentons comme une évidence : quand on associe les habitants à la vie publique locale tout le monde est gagnant :
- les élus, car ils peuvent mieux expliquer leur actions, s’appuyer sur les avis souvent très pragmatiques et justes des habitants pour élaborer leurs décisions et s’assurer qu’elles seront comprises,
- les habitants, car ils peuvent ainsi ne pas se contenter d’être en posture de réaction négative, à la « pas devant chez moi », mais s’impliquer constructivement dans la vie locale et en comprendre sa complexité tout en faisant connaître ses préférences, en écoutant celle des autres.

Conseils de Quartiers, Conseil Communal de Concertation, Forums citoyens… sont autant de lieux pour que les explications soient données, pour que le débat existe et soit constructif, bref sont autant de lieux de médiation, sans grand blabla, mais qui permettent à tous les acteurs concernés (élus, habitants, entreprises, associations…) de discuter de l’avenir de leur ville ou quartier et de réfléchir ensemble à ce qui semble être le mieux pour tous.

Alors faisons un rêve, et si nous avions des conseils de quartiers à Wasquehal ? Pas de ceux qui sont stériles ou seuls les membres du conseils municipal maîtrisent les tenants et aboutissants ; non, de ceux ou la société civile peux s’exprimer, et apporter son bon sens ou son expertise pour que « vivre ensemble » ait un sens.

Imaginez : les habitants du Capreau qui réfléchissent avec la mairie pour l’aménagement de leurs rues, les habitants du noir bonnet qui proposent aux élus des idées pour faire vivre leur quartier…
Un doux rêve ? Non. Cela existe ailleurs et même si ce n’est pas toujours facile, de plus de plus de villes ont compris l’utilité de ces conseils de quartier.
Et même plus, une loi (février 2002, loi sur la « démocratie de proximité ») contraint les plus grandes villes à mettre en place ces conseils.

Alors, cela vous tente ? Ou vous préférez le choix binaire entre vous taire ou entrer dans la résistance ? A moins que le bon chemin ne soit d’entrer dans la résistance pour que soient crées des conseils de quartier…

Alexandre (un membre de l’association « Citoyenneté Wasquehal »)



* : La démocratie participative, par M. Falise (ed. de l’aube).

28 juin 2005

Numero 1 du "P'tit Citoyen"

Le P'tit Citoyen, ou l'envers du décor...

Nous le sentions bien, et nos membres nous l'ont tous confirmé, il fallait à notre association des moyens d'expression supplémentaires pour faire connaître, au plus grand nombre, qui nous sommes, ce que nous observons, nos avis... concernant la vie publique locale de Wasquehal.

Nous nous sommes donc dotés d'un blog (celui-ci) et nous l'avons complété par un bulletin d'information papier.

Le "P'tit citoyen" numéro 1 est donc là. Sa distribution a commencé dans les boites aux lettres de tous les quartiers, au rythme des disponibilités de nos membres, tous bénévoles.

Mais pour ceux qui ne l'ont pas encore reçu, patience il arrive, voici en ligne ce numéro 1 en format Acrobat (.pdf).
P'tit citoyen n° 1 pages 1 à 2.pdf
P'tit citoyen n° 1 pages 3 à 4.pdf

Bonne lecture à tous, et à bientôt pour le numéro 2 auquel vous pouvez d'ores et déjà apporter votre contribution.



Pour lire ce fichier vous devez employer le logiciel "Acrobat reader". Si vous ne l'avez pas, une version gratuite est disponible et téléchargeable sur le site d'Acrobat

18 juin 2005

Compte rendu de la réunion des membres de l'association - 16 juin 2005

Cette réunion a été organisée au SIRA, rue Pasteur à Wasquehal, 16 juin 2005, de 20h30 à 22h00

Chers amis « citoyens »,

Nous sommes de plus en plus nombreux…Près de 200 sympathisants nous ont d’ores et déjà fait part de leur soutien depuis les six premiers mois de notre association.C’est encourageant, très encourageant…

Voici en quelques mots ce qui s’est dit lors de notre rencontre du 16 juin dernier :

Nous avons d’abord fait le point sur ce qui s’est passé lors des derniers Conseils Municipaux.
Le paysage « Majorité / Stéphanie Ducret / Opposition » est entré dans les habitudes de la vie politique wasquehalienne. On entend la voix de l’opposition au Conseil plus qu’autrefois. Ces nouveautés améliorent un peu la démocratie au Conseil Municipal.
Mais le dernier débat sur le budget l’a confirmé : certains ont l’art de masquer la vérité. Wasquehal vit probablement au-dessus de ses moyens, et toutes les finesses comptables sont bonnes pour aveugler le Conseil Municipal et les Wasquehaliens : on parle de « bénéfice » quand tout ce qui était prévu de dépenser ne l’a pas été…

Autre changement d’ambiance dans les conversations et les réunions : les mémoires se réveillent et on entend de plus en plus rappeler les nombreuses promesses faites en trois décennies…

Tout ceci confirme le sentiment qu’à mi-mandat à Wasquehal le vent ne souffle plus dans les voiles !

Est venue l’heure d’aborder le dossier du « petit grand stade » de foot du centre, en projet.
Se fera, se fera « à l’image de la ville », se fera c’est sûr, se fera pas…C’est à en perdre son ballon… Nous continuons à maintenir la pression et à demander aux Wasquehaliens les idées qu’ils ont pour occuper les espaces qui vont se libérer dans le centre.
Ce n’est en effet pas une réunion de moins de 100 personnes réunies à la hâte, sans réel effort de concertation, avec près de la moitié d’élus et de personnel municipal prêt à applaudir en cas de tension, qui permettra de faire naître un débat, surtout après 45 minutes d’un long monologue laissant une vague impression de déjà entendu !!

Après avoir fait part du dossier des employés municipaux qui collent des affiches pour le parti politique du Maire, et qui se retrouvent dans la rubrique « faits divers » de la presse locale (l’un d’entre eux a été emmené par les forces de police), nous avons eu un débat sur l’ouverture de la bretelle de la Voie Rapide Urbaine au Capreau, dossier ouvert et porté par des membres de l’actuelle équipe municipale depuis de nombreuses années.

Nous avons enfin rappelé que notre Association est un lieu d’écoute ; les idées des uns et des autres nourrissent la réflexion commune.

C’est d’ailleurs suite à la rencontre précédente, durant laquelle vous nous avez demandé plus de renseignements sur la vie de la cité, qu’est né notre « Petit Citoyen », à qui beaucoup ont déjà souhaité longue vie.

Les rendez-vous de la rentrée s’appelleront les « Cafés Citoyens », petites réunions chez les personnes sensibles à notre action et qui veulent nous inviter chez eux avec quelques uns de leurs voisins afin de discuter de leur quartier et d’avoir une action commune.

Et puis nous serons présents au FORUM des associations, le 3 septembre, au Dojo. Si, par hasard, nous nous sentions indésirables... nous prévoyons, s'il le faut, de nous installer à l’extérieur !!

Comme le veut la coutume wasquehalienne nous avons partagé le verre de l’amitié pour clore ce moment de débat convivial et constructif.

Nous gardons le rythme d’une rencontre comme celle ci par trimestre, mais vous pouvez toujours nous joindre et nous faire part de vos idées, attentes, commentaires, et ils sont nombreux.

Comme vous, nous sommes ravis de la tournure positive que prend notre démarche commune et comme vous, nous avons la passion de continuer à dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

A très très bientôt !


04 juin 2005

Referendum du Boulevard Montesquieu


Voici ce que notre présidente a exprimé le 2 juin en Conseil Municipal au sujet du Référendum que propose le maire concernant l'aménagement autour du boulevard Montesquieu prolongé.

"Vous nous demandez notre avis en vue de la consultation "d'une partie des wasquehaliens" sur un sujet devenu brulant relatif à une circulation automobile d'un niveau dépassant largement les limites de notre commune.

Concernant le prolongement du Bd Montesqieu: vous étiez d'accord au début, vous avez changé d'avis pour de multiples raisons dont certaines dépassent les frontiéres wasquehaliennes.
Et après quelques années, quand le dossier commence à sentir mauvais, vous sortez de votre chapeau un " référendum auprés habitants du quartier "!!

Mieux vaut tard que jamais.

Alors, étant avide de démocratie je dis oui et encore oui au référendum.
Et pour que le dossier ait encore plus de poids, élargissez le à l'ensemble des Wasquehaliens.

Je souhaite qu'il y ait bien d'autres consultations sur la commune, et par soucis d'économie, pourrait on , en meme temps interroger les habitants sur l'avenir de leur centre ville ?
Mais bien entendu pas seulement les footballeurs ..."


On notera qu'au moment du vote, notre présidente, en tant que conseillière municipale, s'est abstenue suite au refus du Maire d'élargir la consultation à l'ensemble des wasquehaliens.

01 juin 2005

La phrase du mois de juin 2005

"Qu'est ce qui est plus gênant qu'un tas de sable ?

un grain de sable... dans l'oeil. "