Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mai 2005

Citoyennete Wasquehal se fait le porte voix d'un wasquehalien

Fidèle à ses principes fondateurs, notre association relais un courrier d'un citoyen à notre maire car il lui demande de mettre plus de démocratie dans la vie locale.

Ce wasquehalien fait suite la rencontre publique du jeudi 10 mars 2005. Ses précédents courriers sont réstés sans réponses.
Mais il insiste et signe : face aux changements à venir, qui pour grande partie dépendent de la municipalité, en particulier concernant notre environnement, les citoyens ne doivent pas être considérés comme les vaches qui voient passer les trains, mais doivent être associés en amont, pour faire que ces changements soient ceux des wasquehaliens.

C'est possible et la loi de février 2002 invite les collectivités à le faire : il s'agit de la création de conseils de quartier par exemple.

Nous vous proposons ici, in extenso, son courrier.


- - - - - - - - - - -

A Mr. G. Vignoble, Maire de Wasquehal

Bonjour,

Je fais suite à notre rencontre publique de ce jeudi 10 mars 2005, mes précédents courriers restés à ce jour sans réponses, et l’absence d’un comité de consultation (préconisation de la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité) dans nos quartiers.

Je tenais à ce titre, à nouveau, à attirer votre attention sur l’expression « espace vert » inadéquat dans votre propos lorsque vous parlez de la création d’un nouveau stade de football en face de notre Mairie. En effet un espace vert est considéré comme un véritable poumon vert dans la ville, on cite alors un parc boisée , un jardin ou une forêt communale ; où il est possible d’y allier détente, promenade et loisirs intergénérationnels, interculturels.

Il apparaît qu’avec la disparition progressive sur notre ville de l’activité agricole, des jardins familiaux, des pâtures, de la transformation de l’espace réservé à la plaine de jeux en parc sportif, le désinvestissement visible du jardin prénommé square Pompidou et du port du dragon, nous sommes en droit de connaître le cahier des charges de notre municipalité es regard :

· de la loi d’orientation sur l’aménagement et le développement durable du territoire qui incite les agglomérations à élaborer des projets de développement faisant référence au chapitre 28 du programme Action 21 de Rio, et favorisant des modes de production et de consommation économes en ressources (énergie, eau, sol, air, biodiversité) et socialement responsables vis-à-vis des générations futures,
· Les nouvelles dispositions du code des marchés publics de 2004 au travers de ses articles 14 et 30,
· La charte de l’environnement. Texte adopté le 28 Février 2005 par le Parlement réuni en Congrès et promulgué le 1er Mars 2005,
· La dernière lettre d’observation adressée par la chambre régionale des comptes.
Je conçois les charges qui vous incombent et c’est donc en temps que citoyen (cf déclaration des droits de l’Homme et du citoyen - 26 août 1789- art. 6.) , électeur dans notre commune que je suis heureux d’offrir ma contribution pour qu’évolue avec plus de quiétude notre ville et assurer, à ma juste place, l’avenir des enfants.
A cet effet je souhaiterais vivement que nous soient connus rapidement vos réponses par rapport aux différents points que je vous ai exposé. Afin de faire connaître vos réponses à un maximum de wasquehaliens, j’ai demandé à l’association citoyenneté de soutenir ma démarche.

Bien respectueusement
Alain DECONYNCK



Ci-joint : copie de la réponse de l’association citoyenneté.

Copie à : maison de la nature et de l’environnement, sénat, la voix du nord, Nord Eclair. la F.D.S.E.A. Du Nord

Commentaires

Soeur Anne ne vois-tu rien venir ?
à ce jour, point de nouvelles ecrite de mon courrier. notre Maire semble manquer de secrétaire.. Pourquoi je n'arrive pas à être surpris, j'ai appris depuis bien longtemps que le respect ne fait pas partie de leur éducation, les séniors apprécieront et les jeunes apprendront, quant à moi qui suit entre les deux ages, comme bien d'autres, j'agis... en tous les cas J'ai vu l'apparition de cailloux puis de fleurs dans le square pompidou... et la vente des espaces vert face à Carrefour, dans un journal immobilier.
pour ce qui est de la transformation des terrains dans le centre, si j'ai bien compris nous aurons
à notre gauche, une maison d'accueil pour personnes Handicapées, un batiment pour les camions d'esterra, peut être nos amis les sapeurs Pompiers, et un lotissement pour nos seniors.
à notre droite du logement social, mais pas avec la signature d'un organisme social (cal pact, hlm, opac). à ma question en séance publique quant à savoir si le logement correspondait à l'absorption des demandes des wasquehaliens, j'ai eu droit à un paquet de mots ou est apparu un oui évidemment, l'annonce que ce serait bouigghe qui semblait intéressé et que les detracteurs pouvait bien se tenir, pensez bien depuis trente ans on en avait vu bien d'autres ... m'interesserait bien de savoir comment se gére les demandes de logement sur la ville pour les demandeurs. je n'ai pas souvenir que la mairie avait droit de requisition auprés des promoteurs immobiliers. à moins que la mairie ne s'engage à signer avec un OPAC une convention pour la construction de logement trés sociale.
ma dernière boutade concernant la génération béton apparait bien là également... nous ne savons pas comment seront gérer les quelques rares espaces vert restant de la ville.
le couloir bleu n'est pas une initiative locale mais une volonté de Croix et de Roubaix. .. dommage...
merci à l'association d'apprécier et de pouvoir jauger l'équipe municipale selon ses actes.

Écrit par : alain | 16 septembre 2005

Les commentaires sont fermés.